RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mar 12 Juin - 14:17


Je suis Hanabi
J'ai cru à un don ...




I-Informations générales
Je ne suis qu'une image brouillée

Nom: Ce nom qui me va si mal, qui me fait si mal, ses brûlèrent qui m'atteigne; Hanabi, La Fleur de Feu.
Age: Le temps passe si lentement et j'en est perdu la notion.
Sexe: Si tout être fragile n'est que sauvage, alors je suis une femelle. ♀
Race: J'ai longtemps pensée que j'étais un ange déchu, une licorne ou un pégase, mais je ne suis qu'une croisée 100% de Paso Péruvien ..
Groupe: Voleurs de Chevaux
Grade: //

II- Physique & Caractère
Aussi belle que la pluie, aussi froide que le beau temps ...


Physique .:. Juste une apparence, aussi divine qu'effrayante


Je crois que j'ai eu peur quand je suis née. J'étais si étrange, à la fois, et si belle. Mais qui a dit que l'étrangeté n'était pas de la beauté ? Je voyais déjà en moi, un doute pesant, mais la n'est pas mon physique. J'étais presque noire quand la nuit d'été, j'étais presque brun; J'étais une petite jument bai brun foncé. Je le suis encore, et mes fins muscles ont été habitués à la course. Je suis élancer, presque maigre, mais toujours forte. J'ai de long crins, de long crins presque fins, non emmêlés, non frisés, juste lises, comme de l'eau, qui sur le bout boucle légèrement. Ses crins, ils sont d'un brun beige presque décolorés, aux multiples reflets roux si envoutant, si fascinant, si spéciaux, ils sont si beaux ...

Mon pelage bai brun foncée, devient presque marron roussit cramés sur le museau, les oreilles, les balzanes et les plis du ventre, tout comme la base de la queue. Je suis si spécial, on me la temps répété, je suis si jolie, je n'en doute pas, mais je ne me comprend pas, j'ai l'air si froide, si distant, sous ce pelage brun...

Par chance, j'ai reçus des pommelées, telles que ma crinières, tapotant mes flancs, de points aussi flou que la neige, aux allures fondantes, comme si au premier toucher, elles se transformerais d'eau. J'ai aussi eux quelque rayures en dessous des yeux, qui leurs ressembles, pareils, de mêmes couleurs, des pique long à la base des yeux qui ressemble à des stalactites pleurant à chaude larmes, c'est si attristant, c'est si marrant, c'est d'une triste vérité. J'ai les mêmes flocons sur le bout des crins, mais de la couleur de la robe, presque brun, presque roux, avec plus d'opacité que ma croupe. On me demande souvent si je ne suis pas née d'une tornade de poussière mélancolique...

J'ai un bandage, sur l'antérieur gauche. Se bandage, il est plus effroyable de moi, il me cache quelque chose que je n'essayerais jamais de découvrir, il me cache mon existence je crois, mais moi-même je ne le sais pas. C'est ce que l'on ma raconter, sous ce bandage si bien serré, si bien oublié, qu'il y a un signe que personne ne veut voir, une spiral symétrique, orné de petit points, flocon que voilà, d'une couleur doré, parfumé d'un vent cremollo, si beau, mais que jamais l'on voit. Les anciens mon raconter ça, ce n'est qu'une signe qui fait peur, mais que l'on ne voit jamais, cette jambe si serré, est dure à bouger, je l'ai si peau entrainé... Mais ce bandage représente une fierté perdue pour moi et ma famille, une fierté si peu connu ...

Mes yeux, ils sont si beaux, toujours spéciaux. Entre le doré chocolat, noisette et crème de fête. Entre le noir et le blanc, ils ne sont qu'un avec lumières et doubles de l'ombre. Ils sont différents de mes parents, de mes arrières grands parents, ils sont différents de moi, ils changent, souvent, à chaque perception de la lumières, ils font peur, à moi comme aux autres, ils frissonnent eux mêmes de leurs pouvoir, un pouvoir mental ou physique ? Une histoire ... ? J'aimerais temps que l'on se moque de moi sans que je vois la voit en face de moi, chantant à pleine voit. Je crois que je la voit avec mes yeux, mes yeux si beaux, si chocolat doré, après des paupières brunes rousses.

Je crois qu'au fonds, je suis si simple, si belle et si spécial, mais ce n'est qu'une perception, tout comme la lumières du ciel. je suis normale, ou presque, je suis simple, ou étrange, mais jamais, oh non jamais, je ne serais tranquille....



Caractère .:. C'est juste une pensée, qui ne doit être commune, une pensée qui est ma fierté, tout comme ma bonté, mais cette pensée, elle me fait aussi pleurer.


« Vérité, vérité, vérité … C'est un mot qui fâche, qui rends lâche. La vérité, c'est le summum des bases. Mais même si personne ne la voit, elle est la, elle tourne, toujours, dans chaque mouvement, dans chaque de vos paroles, dans chacun de vos habitudes, il y a une vérité, sur vous, sur votre famille, sur votre esprit. Vous avez beau être un sans cœur, un être imperceptibilité, sans pitié, toujours la vérité trône à vos côtés, prête à révéler vos sentiments, à vous sonder, à quelqu'un d'autre. Cette personne qui est capable de la voir, de l'entendre, de la prévoir, cette personne qui en souffre, qui en pleure, qui est une vérité. La vérité ça fait mal, à celui qui l'apprends et à celui qui la fait. La vérité n'est que destin posé aux bords des mains de quelque uns, qui seul eux la voit, toujours plus forte, toujours plus proche ... »

On dit souvent qu'une que ce n'est qu'une vérité, qu'on pardonnera, qu'on oubliera, mais moi je ne fais rien de cela. J'ai vécu souffrant dans la douleur des autres, par votre fautes. Si seulement ce monde n'était pas si spectrale, si il vivait... J'ai impressionné de voir une vie qui n'est pas mienne, je ne vis même pas la même. Chaque jour, ça change, balançant par dessus bord d'autres termes, d'autres pensées, d'autres sentiments...

J'avais cru la voir abandonnée, ce jour là, au bord de mes pieds, elle pleurait comme moi. Je lui est parler , elle m'a dit qu'elle aussi m'aiderais. J'ai cru à un don, mais au final, je n'ai eu qu'un malheur, remplit de douleur.

J'ai oublier, comme tout le monde ce que ça faisait d'être innocent. Mais cela ne marche pas, toujours elle te rattrape, et dans tes sommeils les plus profonds, te tapote amicalement l'épaule. Tu vis avec elle, sentant ses mouvements sur ton corps meurtris, sur ton crâne ensanglanté. Tu la fuis, mais toujours elle te suis.

Halcali, Halcali ...

Je me suis sauver, et toujours elle ma récupérer, j'ai cru que j'étais folle, mentalement, physiquement, spirituellement, que je n'étais que fardeau d'un esprit oublié, apeuré, elle m'a raconter mon histoire, et j'ai cru entendre son chant, encore une fois, plus profonds qu'hier et moi fort que demain. Chaque jour, il résonne telle un battement de tambours, au fonds d'un mer résonnante d'électricité. J'ai encore pleuré, et elle m'a encore frappé. "Tu pleure trop !" Voilà ses mots.

... Pourquoi ne ...

" Je pleure à cause de toi !" J'avais continué " Des gens pleurent à cause de toi !" puis elle était parti, s'évaporant. J'avais beau raconter au gens ma vie, ma journée, mes sentiments, ils me laissait la en plan, à vrai dire toujours elle avait été la, cette chose que l'on ne voit pas, que l'on ne sent pas, que l'on n'entends même pas et qui pourtant nous frôlent en parlant tout doucement. J'ai été victime d'un démon ? D'un ange ? D'un supplice ? Je vous en supplie, si cela est rêve alors réveillez moi ! Je crois que j'ai trop soufferts pour souffler, j'ai perdu ma vie, mes amis, je ne suis qu'errante folle, je me dis folle, je me dis perdu, mais elle, elle chante. Elle me dit qu'elle est la, toujours la qu'elle est vrai, qu'elle n'est que Vérité.

... te tais-tu pas ...

J'ai deccider de ne pas m'arrêter, de ne pas pleurer, ses mots se soir la m'avait mis comme un coup de couteau dans le dos, mais il était vrai, fondé, même si elle n'était pas un esprit, même pas une âme d'une poussière. Elle n'est que mot, un mot à qui ma vie est confié, c'est tragique, c'est diabolique, mais a vrai dire, je l'aime, c'est ma seule famille, mon seul point d'attache, de reperd, de souffrance, d'amitié, d'amour. Jamais je n'ai été approcher, sauf ce jour la. La où elle m'a pousser vers ce groupe pas très aimable de gens, de chevaux attacher, en barre. Je m'en souviens ce tout c'est gens. A peine dix en faite, mais c'était déjà beaucoup pour moi ...
Ils m'ont changés, ils m'ont affinés, m'ont rendu meilleur, plus juste envers une chose, une chose que je ne connaissait même pas, parce qu'Halcali n'a pas voulu me la compter, elle m'avait juste fait passer entre ses mailles, je ne coure que pour lui, mon cavalier, qui me conduit à grand pas vers cette chose ou la Vérité n'existe pas : Le Mal, Fléau des Tentations.

Juste .. pour moi, pour une fois...



III-Histoire
La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ...



VOICI MON HISTOIRE ...

Trois pour deux, deux pour et un pour personne.
C'était une vie, dicté par des rois, des parents et non des enfants. C'était ma vie.

Je suis née au environ d'été, entre le changement de climat. C'est peut-être cela qui m'a tant modifier; tout cela reste mystère ... Je n'avais qu'une puissant corps chaud coller à mes flancs, telle abattu, il passait ses naseaux délicatement sur mon front. Lui, il la fixait avec tendresse et elle, elle murmurait des phrases, à peine audible :"Destinée ... Hana .... Ouiii ♪" Je ne comprenais rien en ses paroles, je ne comprenais même pas qui j'étais, et ce qu'il se passait. Voilà une autre réalité : Être Poulain. C'était une triste réalité que l'on m'avait confié, tout était triste dans mon destin, même mon nom, qui me brûlait l'âme, me trouvant si mal, m'attachant si fortement. Je ne retrouvais pas mon reflet en lui; Hanabi, Fleur de Feu. Ce nom .. Ma mère me l'avait donner pour rester forte. A chaque parole, que l'on prononçait, je l'entendais, je savais qu'elle était la dans toutes les phrases, qu'il y avait cette vérité cachait, que quand l'on prononçait "Hanabi, ton chemin est l'un des plus forts qui puisse" on ne songeait quand malheur qui m'attendais.

Je grimpais avec joie débouillit qui conduisait dans l'antre du Sage, que l'on appelait aussi "Chamane". C'est la que des voix s'élevait, plus familières les unes que les autres. La voit de la Mère, du Père, et de la Sage :

"Hanabi à la marque de la sagesse, Chamane." Avait murmuré la Mère avec regret
"Ne pleurs pas mon enfant, ta fille est parfaite pour cette tâche... Je le sens quand t'a voix toute cet espoir que tu portais en elle pour qu'elle soit la succédanée de la terre des nos ancêtres"

Ce fut ce silence pesant qui me fit fuir, mais dans ma tête, ma raison me disait "Ils savent, ils savent ..." Cette tâche, qui paraissait si belle a ces yeux, était ça fin, tout comme celle de la Chamane. Leur vie avait été réduite à la douleur, à la souffrance des mots dans autres, mais la sagesse les accompagnait. Sauf que moi, je ne voulais pas de sagesse, je ne voulais pas de toutes ses horreurs aux quelles ont voulaient me confrontés ! Je voulais vivre, dans l'innocence de ses mots, de cette vérité, je voulais reprendre le trône de ma mère comme je devais le faire, et vivre normalement ! Pourquoi ça tombais toujours sur moi ? Je n'en savais pas; peut-être la vérité ... ?

Je vous en explique la chose, sur mon antérieur gauche se dessinait une spiral au abord magnifique, tracé d'or de flocon. Une vrai œuvre d'art. Mais de ce signe signifiait être le prochain Chamane, et révélateur de quelque chose. Celle de maintenant pouvait voir les sentiments et de triste, et celle d'avant pouvait voir le futur. Mais j'avais ce signe, et quelque chose m'attendais, de bien plus terrible que cela.

___

Trois mois passèrent et maintenant je savais, j'avais dépasser l'âge de sevrage. Je connaissais donc ce que je voyais, comme tout le monde en faite, ma mère m'avait délaisser, mourante dans sa tristesses. Sa dernière fille était maudite à son image, et plus jamais les terres des paso' serait repris. Elle devait me haïr au plus profonds ... Bref, je voyais la vérité de mes yeux et déjà je la détestais. Tout ses choses qu'elle me montrais, la vérité de l'amour ce sens si pathétique d'aimer pour recevoir ou avoir ce que l'on veut ... Tout cela me pesait sur l'esprit, me hantait jour et nuit et soudain, je me suis enfin enfuit. Je galopais à pieds perdu dans une forêt, tête recroqueviller, pleure roulant sur les joue, je me suis enfuit pour toujours de se destin qui m'attendais. Mais on ne change pas la destinée..

___

Le temps est passé, je ne le compte plus, les mois s'enchaînent et se déchaînent, et moi je les contemples, la mort dans l'âme. J'ai pleuré, et elle m'a encore frappée, elle m'a encore sauvé", elle m'a encore poussé. Poussé vers cette chose si obscure de la forêt dont elle ne m'a jamais parler. Elle n'a peut-être pas eu le temps de me le dire, Halcali. Ou peut-être que je n'avais pas encore rencontré la vérité de cette chose lugubre et noire ? Je m'étais approché, et il c'était tous tourné vers moi, lasso à la mains.
C'étaient des humains comme ont en voit pas, des chasseurs de chevaux, ou des voleurs, l'un d'entre eux me attrapée, et je n'ai pas bouger, il m'a caresser et j'ai apprécier. Puis il a essayer de me montrer, bien des jours après, et j'ai toujours accepter, je ne me suis pas braquée. Je ne comprend pas pourquoi je sens qu'Halcali essaye de me parler de cette chose, mais je ne veux pas l'écouter et pour une fois ça marche.
Depuis, je capture les autres chevaux dans le but de ma faire une vie, sans vraiment savoir ce qui se passe derrière tous cela.

Je ne comprend pas que c'est moi qui créer ma propre douleur, en créant celle des autres, que j'entends si bien. Je suis une idiote, tout comme toi Halcali...


IV- Tout sur vous


Prénom: .... ♫
Age: ...... ♪
Où as-tu trouvé le forum ?:J'ai une soeur ici, et mes deux anciens comptes; Maître des Rêves et Athéna.
Comment le trouves-tu ?:Je n'ai jamais adhéré au violet, mais je me suis attachée à ce thème.
As-tu lu le règlement ? Mets la preuve: Parfaitement [Caruso]
S'agit-il de ta première expérience en RP ? Non.


Fiche codée par Umi sur Epicode


Dernière édition par Athéna ╣ le Mar 12 Juin - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1600
Points d'Experience : 58
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 24
Localisation : Dans les terres de l'Ouest.
Joue également : Zireael (Cirilla Elen Riannon).

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mar 12 Juin - 15:29

Bienvenue à toi Hanabi sur Spirit RPG *-*
(ça veut dire Feu d'artifice à la base en passant -quoi comment ça jsuis fan de japonais ♥ x3)





Noctis Al'noah Manaël

❝ Tomber est permis ; se relever est ordonné. ❞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien][Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Character & Design © Arnumera


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mar 12 Juin - 16:31

Noctis >> Je sais je sais > Hanabi signifie la fleur (Hana) de feu (Bi) c'est à dire le feu d'artifice. < Mais "Fleur d'Artifice" ça m'arrangeait pas o/ Alors que Fleur de Feu ça la mettait plus en valeur un nom qui lui va pas de tout
J'pensais pas tomber sur quelqu'un qui si connais, vilaine va T.T
Revenir en haut Aller en bas
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 971
Points d'Experience : 417
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 21
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mar 12 Juin - 16:53

    Je valide, amuse toi bien ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
Armani / Hirondelle
No Love, No Pain, Right ? ~
avatar
Messages : 873
Points d'Experience : 184
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 23
Joue également : Ciel Étoilé; Équinox; Sidka; Frostbite

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mer 13 Juin - 0:14

Hanabi, comme la soeur de Hinata o/ //SBAFF// Bienvenuuuue :D <3 Mumuse -toi bien ,j'compte sur toi pour me capturer :3 huhu. (non, on est pas tous des maso, ici. Y'a que moi :D //poutre//)


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Armani (merci Scare):
 

Armani et Hirondelle en humaine:
 

Spoiler:
 

21 roses, merci Malice, Stormy, Swan, Glory, Destiny, Oméga, Momo, XI, Évidemment, Plumy, Spirit, Penny Black, Marquise, Ironie Funeste, Zéro <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 538
Points d'Experience : 243
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mer 13 Juin - 10:54

Bienvenue Soeurette ~♪
J'aime ton perso' *0*

Arte > O.o ? Soeur de Hinata ? *paumée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Bleue
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 2020
Points d'Experience : 273
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mer 13 Juin - 13:51

Bienvenue *-* ta prez je els dévorée magnifique *__*.

Encore bienvenue ^^




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Merci ma Carotte *-* ♥

Mon fils et moi enfant:
 


Moi et Odin *-*♥:
 


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-rpg.forumactif.org/
Shadow
L'ange déchu
avatar
Messages : 707
Points d'Experience : 184
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 19
Localisation : Avec Blaze à la recherche de nouvelles aventures

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Mer 13 Juin - 17:42

OUI supère perso
Poilou>> La soeur de Hinata... dans Naruto //est fan de naruto;FMA;Black betler;ao no exorciste//
je sais ce que je dis cert à rien


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Merci ma Papale :3

Toi et moi peut-être que c'est le destin ou le hasard,
Mais au fond je crois que c'était juste écrit.Skinn' [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] 
Open it:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

27 rose Le hérisson qui sommeil en moi vous dit merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 538
Points d'Experience : 243
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿   Ven 15 Juin - 14:11

Ohw, merci Shadow c:
>>la fille paumée dans les manga's o/ <<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⪀ La triste tragédie de la vie, c'est d'avoir un pas de vérité pour trois de mentis ... ⩿
» Caniche mâle 9 ans triste état Béthune (62) ADOPTE
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]
» RP triste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à personnages-