RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite balade tranquille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Petite balade tranquille...   Sam 24 Mar - 15:34

Taïsha arriva, trottinant. Elle souriait, on voyait dans la lueur de ses yeux qu'elle avait envie de jouer, de se défouler. Elle regarda attentivement le paysage, elle voyait des pommes, bien juteuses, bien rouges. Taïsha s'enfonça alors, jusqu'à arrivée jusqu'à l'arbre, elle saisie la pomme de ses dents, et la mangea sans hésitation. Elle plissa les yeux de plaisir, puis avant même d'avoir put respirer, elle avala sans ménagement. Elle sourit suite à cette gourmandise.

Puis elle tendit le cou, plus loin s'étendait un verger. Elle lapa ses babines et commença à en croquer une de chaque arbre. Elle avait des restes de pommes sur ses lèvres, et elle se lécha les babines. Elle esquissa un sourire aux lèvres, puis elle trottina en "slalom" dans le verger. Taïsha s'amusa alors à courir dans le verger, comme une idiote -c'est ce qu'elle est- , en donnant des coups de sabots au troncs d'arbre au passage.

Puis elle fourra sa tête dans l'herbe et brouta énergiquement .


Dernière édition par Taïsha le Dim 25 Mar - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 25 Mar - 12:06


Aujourd'hui, il se sent de bonne humeur. Peut-être est-ce la chaleur caressante du jour, peut-être est-ce juste le goût du bonheur qui lui revient peu à peu. Un goût sucré. Un parfum doux. Il ferme les yeux et laisse le vent s'engouffrer dans ses crins. Il aime tellement sentir la danse frénétique de sa crinière noire dans la brise tiède que cela le fait sourire. Un sourire franc. Le premier depuis bien longtemps. Les rayons prennent soin de faire briller sa robe noire, de réchauffer son coeur, de faire fondre peu à peu la couche de glace qui le tiens enfermé depuis longtemps. Trop longtemps. Soudain, ses oreilles captent un bruit. Il ouvre les yeux, légèrement froissé par ce son parasite. Pour autant, il ne s'énerve pas et tente de dénicher celui qui est à l'origine de cette galopade bruyante.

Évanouissement. Chute totale. Perte expresse. Envole. Sa joie récente disparaît. Son sourire se brise. Tu as les mêmes yeux qu'elle. Cette couleur bleu claire dans laquelle on voudrait plonger. Cette couleur brillant d'un éclat vif et intelligent. Deux saphirs qui contrastent tellement avec ta robe chocolat. Deux saphirs très familiers. Ton énergie, cette manie à sourire si joliment en galopant. Qui es-tu bordel ? D'où viens-tu ? Pourquoi viens tu entraver ainsi son bonheur ? Sur le coup, il te déteste. Il te hais. Il sent une colère sans nom faire courir ses nerfs sous sa peau. Ses muscles se bandent. Mais il ne peut pas te faire de mal. Il ne peut même pas élever sa voix contre toi. Tu lui ressembles beaucoup trop. Entre deux pommiers, il t'observe. Son regard semble froid, presque haineux. Mais tout au fond, il crève d'envie de te demander qui tu es, de te chérir, de ne pas te laisser partir. Ce lien qu'il sent entre vous l'angoisse, le met tellement mal à l'aise. Il ne veut pas s'attacher mais pour toi....non, non, il ne doit pas. Il secoue la tête et, contre toutes attentes, se met à piaffer pour attirer ton attention. Pourquoi ? Lui même l'ignore. Mais tes saphirs....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 25 Mar - 12:30

Taïsha galopait bruyamment depuis quelques minutes ; elle se doutait qu'elle attirerait l'attention, mais qu'est ce qu'elle risquerait après tout? Rien. Sauf sa vie. Et alors, et alors? C'est ce qu'elle aurait répondue si on lui aurait posée la question. Sa vie? Elle voulait en profiter au maximum. Son passé dur , elle ne voulait pas en parler, pas le moindre mot, mais... Il était là, il... Il avait fait du bruit pour qu'elle le remarque. Elle avait brusquement tournée la tête et...

Elle avait écarquillée vaguement les yeux. Il... "...Papa?..." Avait-elle aussitôt chuchotée. Elle s'approcha, non ce n'était pas son père. Mais, il lui ressemblait tellement, et ses yeux... Il avait les même qu'elle, pourquoi? Elle tendit légèrement son cou pour l'inspecter de fond en comble. Il était noir, entièrement noir, sauf ses yeux, ses yeux qui marquaient tellement Taïsha... Pourquoi? La robe bai de la jument était encore couverte de sueur, et ses naseaux faisaient des mouvements irréguliers à cause de sa respiration excessive. "Qui es-tu?".


Elle sentit son odeur, par chance il était du même groupe qu'elle, mais qui était-il au fond?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 25 Mar - 18:03


Non. Il n'est pas ton père. Son masque d'impassibilité se brise, sa colère s'envole. Tu es si jolie. Comme sa maman. Mais tu es bien trop jeune. Tu le troubles, tu le déroutes. Tout pourrait s'écrouler autour de lui, rien n'est plus important que l'éclat de tes prunelles. Son coeur se gonfle d'un amour étrange. Il ne te connait pas et il ne veut plus te sentir loin de lui. Ce sentiment lui fait peur, le plonge dans une profonde détresse. Ses naseaux se dilatent sous sa respiration qui s'accélère. Ton odeur ne lui est pas inconnue. Elle transporte tellement de souvenirs, de joie et de mélancolie que des larmes bordent discrètement ses yeux. Son odorat lui joue-t-il des tours ? Comme tu tends le cou, il pose avec délicatesse son museau sur le tiens et inspire tranquillement. Ton odeur lui ressemble beaucoup trop. Il ferme les yeux, le bout de son nez duveteux toujours contre le tiens. Il ne dit rien. Il ne veut pas briser ce silence. Toute sa vie défile à vitesse grand V dans son esprit. D'habitude, c'est lorsque la mort vient nous cueillir que l'on s'adonne à cet étrange rituel. Là, c'est seulement à cause d'un bonheur irrationnel, de l'intime conviction que cette rencontre va faire basculer quelque chose dans sa vie.

"- Evidemment. Te murmure-t-il, c'est mon nom. Dis moi...dis moi qui tu-es ?"


(So sorry, je n'avais pas vu qu'il était réservé --")
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 25 Mar - 20:10

[c'est pas grave, j'ai fait un autre rp pour After Dark, alors on va continuer sur celui-là ^^" ]

Taïsha vit que la respiration du jeune cheval s’accélérait. Quand elle avait tendue son cou pour juste l'examiner de fond en comble. Il avait posé son museau sur le sien et elle avait arquer un sourcil, visiblement déconcerté.Il semblait pensif, et Taïsha le savait, quelque chose se passait dans sa tête, mais... Quoi, justement? Fouiller dans la vie des autres, c'est ce que Taïsha fait le plus souvent, mais elle ne peut aller dans un endroit qu'elle ne peut voir, dans un endroit, ou plutôt dans un esprit. Elle voyait toujours ses naseaux qui se dilataient au rythme de la respiration d'Evidemment.


Elle entendit alors "Evidemment." Murmure-t-il "c'est mon nom. Dis moi...dis qui tu-es ?" Elle retira délicatement son museau du sien et dit: "Taïsha, je m'appelle Taïsha. Et... Je ne suis qu'une simple pouliche, mais bientôt jument, hein..." Les mots lui manquaient, pourtant Taïsha n'était pas timide, loin de là, au contraire, d'habitude c'est une petite follette qui court à droite à gauche et qui n'obéit qu'à elle-même. Mais là, se trouvant face à Evidemment, s'était différent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Lun 26 Mar - 19:29


Simple pouliche ? Tu n'es pas une simple pouliche. Du moins pour lui tu n'es pas une simple pouliche. Comme tu le dis, tu es presque une jument. Il prédit que tu seras belle, plus belle que n'importe laquelle des juments du Cimarron. Tu as encore cette innocence vivace de l'enfance au fond de tes yeux ; elle pétille, crépite, comme une étoile en pleine nuit. Il gronde légèrement quand tu retires ton tout petit nez du siens et renâcle, feignant le mécontentement. Il se comporte familièrement avec toi. Beaucoup trop familièrement. C'est parce qu'il a l'impression de te connaître. Une conviction intime qui lui fait du bien. Qui lui donne l'impression d'avoir trouvé un semblant de famille. Un cocon qui pourrait le protéger des coups durs. Il a le regard bourré d'interrogation, d'espoir, de joie....Tu éveilles en lui tous ces sentiments qu'il avait oublié. Des sentiments qui le submergent, l'emmènent à la dérive. A la dérive. Quelque part dans la mer saphir de tes yeux. Il te domine de toute sa hauteur et se rend compte que cela t'intimide. D'habitude, il aime sentir cette peur de lui. Il adore voir le regard inquiet de ses congénères en voyant s'activer la mécanique puissante de sa musculature. En imposant le respect, la crainte, il s'assure ainsi un peu de tranquillité. Mais là, à cet instant même, il ne veut pas être tranquille, il veut en savoir plus sur toi. Tu pourrais être sa toute petite soeur chérie. Il aurait tant aimé....Un sourire tendre, rare et précieux, se dessine doucement sur son visage, le rendant tellement plus amical. Fraternel. Il baisse son encolure pour être à ta hauteur.

"- Tu ressemble beaucoup à Sidney, Te confie-t-il, retenant difficilement ses larmes, c'est ma mère. Désolée d'avoir été si peu courtois."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Lun 26 Mar - 20:32

[magnifique signa *__* ]

Taïsha le sentit gronder quand elle avait enlevée son museau du sien. S'était quoi son problème au juste? Elle arque de nouveau un sourcil, encore plus déconcertée que tout à l'heure. A vrai dire elle état mal alaise depuis qu'il était là, d'une part parce qu'il lui rappelait trop son père, et ça elle ne le supportait que très peu. D'une autre part, elle sentait une certaine familiarité entre les deux êtres. Elle détourna son encolure pour détourner son regard, puis elle poussa un soupir. Elle lui faisait du bien, mais elle, il lui faisait du mal. "Tu ressemble beaucoup à Sidney" Avoua-t-il,Elle secoua sa tête pour se remettre les idées en place."c'est ma mère. Désolée d'avoir été si peu courtois." Elle le regarda, visiblement étonnée. Pourquoi? POURQUOI? Mais c'est une évidence, mais Taïsha l'a vite compris. Mais pas de suggestions trop hâtive, comme ça se livrer à un inconnu, elle ne trouvait pas ça si normal.


Il lui faisait une sorte de confidence là, mais elle fallait qu'elle réponde, malgré son grand malaise: "Ce n'est pas grave, à vrai dire, moi non plus je ne suis pas courtoise. Et... Pour tout dire, toi aussi tu ressembles à mon père..." Ces mots étaient sortis tant bien que mal, donnant l'impression à Taïsha que chaque mots qu'elle prononçait faisait comme si elle se prenait un couteau dans la gorge. Pourquoi? Pourquoi? Elle ne sait pas... Elle ne sait plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Mar 27 Mar - 17:20

[Merci beaucoup :titcoeur: Si tu en veux une un de ces jours, hésite pas à demander ;)]

Voilà que tu remets ton père sur le plateau. Qui est-donc ton père ? Pourquoi cela te met-il si mal à l'aise ? Ton géniteur a-t-il fait du mal à ta mère ? Pire, t'a-t-il fait du mal à toi ? Cette simple idée lui glace le sang. Comment quelqu'un pourrait-il oser lever les sabots sur toi ? Une simple oeilade de ta part attendrirait le plus affamé des pumas. De toute manière, que tu le veuilles ou non, à partir d'aujourd'hui il sera là pour toi. Tu ressembles beaucoup trop à sa mère pour qu'il puisse te laisser partir sans jamais te revoir. Il y a trop de danger qui t'entourent. Il ne pourrait plus être tranquille en te sachant seule sans père ni mère. Tu es trop jeunes pour te défendre seule. Si jamais tu te faisais attaquer, il n'était pas sûre que tu puisses en ressortir indemne. Il croit comprendre quelque chose. Quelque chose de fou, d'impensable. Ce lien ardent qui te lie à lui. Ce besoin de te protéger. Si ce n'était pas un coup de foudre ? Si c'était beaucoup plus évident que ça ? Il fouette l'air de sa queue pour éloigner quelques mouches trop curieuses et redresse son encolure. Il ne sait pas si c'est la proximité ou sa présence qui te fait souffrir mais il te sens tendue. Apeurée. Il ne s'est pas rendu compte à quel point il a été égoïste. Tu es toute petite et toute fragile, il regrette de t'avoir abordé ainsi. Il secoue tristement la tête, conscient qu'il n'a pas l'air d'être le bienvenue.

"- Excuse moi...Excuse moi"

Il se recule de quelques pas, l'air soudain effrayé. Son attention n'a jamais été de te mettre dans un tel état, il voulait juste te connaître un peu plus. Il ne comprend pas son élan d'affection, son comportement fraternel. Une larme coule finalement le long de sa joue. Une larme franche, pleine d'amour pour toi et de nostalgie. Il se retourne finalement, partant au petit galop. S'il doit te quitter maintenant, il te jure quand même de toujours veiller sur toi. Pourtant, au fond de son coeur, il espère secrètement que tu le rattrapes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Mar 27 Mar - 20:37

"Excuse moi...Excuse moi" Avait-il dit, tristement, puis il recula soudain apeurée. Taïsha marqua aussitôt son étonnement. Elle vit alors, sur ses yeux une larme, une larme qui, était sortie si difficilement, visiblement l'a voilà. Elle était là, et tu l'avais gardée dans ton corps pendant si longtemps, il était temps qu'elle sorte de son coeur. Il part au petit galop. Taïsha le regarde un petit moment bouche bée. "Attend !" Lui cri-t-elle par dessus son épaule. Puis, elle se mit à courir aussi.

S'était trop tard, son coeur était lié, non pas d'amour, de quelque chose de différent. Quitte à se faire souffrir, elle veut le connaître à tout prix. Pourquoi? Elle en sait rien, mais il faut qu'elle lui parle. Elle galopa jusqu'à arrivé devant lui, puis elle se plante en travers de son passage, telle une aiguille. "Mais qu'est ce qui te prend, enfin? Qui t'a dit de t'enfuir? lui dit-elle, soudain inquiète. Elle faisait tout pour éviter que l'on entende sa voix trembler, mais elle était inquiète, très inquiète,mais que lui avait-elle fait pour cela? Mais surtout, pourquoi s'inquiétait-elle pour lui?

[désolée, très court >.<" ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Ven 30 Mar - 17:52




Il commence à renforcer l’allure, avec dans l’idée de galoper dans les grandes plaines. Galoper sans se soucier du monde qui l’entoure. Galoper jusqu’à ce que ses jambes ne le portent plus. Quand son corps sera anéantie par l’effort, peut-être que ce sera tard dans la nuit, il s’écroulera. La douleur physique aura raison de ses tourments. Ou peut-être pas. Le visage de la jeune jument ne va pas s’effacer aussi facilement. Il pourra faire tous les kilomètres qu’il veut, la lueur bleuté de ses yeux rayonnera toujours avec intensité dans son esprit. Il se sent entraver par un devoir. Un devoir de protection, d’affection…Sans le vouloir, tu le tiens prisonnier. Il ne le supporte pas mais il ne le nie pas. Il se dit qu’il s’y fera mais il a juste besoin de temps.

Soudain, tu te plantes devant lui avec détermination. Surpris, il a juste le temps de piler pour ne pas te renverser, blessant profondément le sol. Il a l’air mécontent. Il fronce les sourcils et te fixe durement. Il s’apprête à te réprimander pour autant d’imprudence, il aurait pu te faire du mal s’il t’avait percuté. Mais là, tu l’assommes ; «Mais qu'est ce qui te prend, enfin? Qui t'a dit de t'enfuir ? ».

Le silence s’installe entre vous. Il ne sait même pas comment expliquer sa fuite. Il est mal à l’aise. Tu essaye de maîtriser ta voix, plutôt bien d’ailleurs. Il ne note qu’une légère faiblesse dans tes paroles mais tu semble forte et méritante. Si ses doutes sont fondés et que le sang de Sidney coule réellement dans tes veines, c’est tout à fait normal. Il aimerait tellement que tu soit cette petite sœur dont il a toujours rêvé.

« - Es-tu…il se reprend, il ne sait pas comment s’y prendre. Excuse-moi si je suis trop direct…es-tu la fille de Sidney ? Ou...es tu apparentée à elle ? »


[Aucun souci :D ! Moi je m'excuse pour mon retard --]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Lun 2 Avr - 13:02

[désolée du retard --"]



Un gros silence s'installe alors, quand elle lui avait posée la question. Elle voit alors son malaise dans cette situation; elle fronce les sourcils, le forçant à avouer ce qu'il avait sur le coeur. "Es-tu…" Il s'arrête gêné, elle s'avance vers lui, avec une détermination à toute épreuve dans son regard: Excuse-moi si je suis trop direct…es-tu la fille de Sidney ? Ou...es tu apparentée à elle ?" Sidney... Ce nom ne lui disait rien... Elle ferma les yeux, cherchant dans sa mémoire.


Elle cherche ce souvenir qu'elle avait tout fait pour chasser ce souvenir de sa tête et voilà que maintenant, elle fait tout pour se resouvenir de ce souvenir douloureux... Elle plisse encore plus les yeux, Sidney... Elle cherche ce nom. Ses muscles se bloquent. Sydney... Une image apparait, une belle jument, ayant les mêmes yeux que les deux chevaux, des yeux pétillants avec une lueur de malice. Elle rouvre brusquement les yeux, elle ne voulait plus la voir, mais elle était convaincue, ce nom qu'elle avait chassée de sa tête durant toute sa vie était revenue hantée sa tête.

Elle balbuta alors "Je crois que... Je la connais." Oui, elle dirait même plus elle l'a connaisssait Du moins, maintenant, elle est morte. Mais qu'attendait Evidemment par cette question? Elle rouvrit sa bouche et dit "En fait, j'en sais rien... Elle baissa la tête, plaqua les oreilles contre son crâne, éxetunée par cette petite scène douloureuse à cause de son coeur meurtri. Elle rouvrit les yeux et regarda Evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Jeu 5 Avr - 22:43


Il a conscience qu’il torture ton pauvre petit cœur. Il faut croire qu’il n’est bon qu’à ça. Faire du mal aux gens. Il secoue la tête et soupire. Te faire du mal, à toi, c’est de l’automutilation. La tristesse qu’il lit dans les deux pierres précieuses que sont tes yeux lui serre le cœur. Il aimerait ne jamais t’avoir rencontré. S’il n’avait pas croisé ta route aujourd’hui, tu n’aurais pas eu autant de chagrin. Maintenant, il est trop tard. Il aura beau s’enfuir comme un lâche, tu auras toujours le souvenir de ses yeux scintillant gravaient dans ton esprit. Ces deux yeux qui te rappellent ta défunte mère. Cette morphologie qui le fait ressembler à ton père.

Il ne sait même plus comment se comporter avec toi. Est-ce que tu vas le chasser ? Est-ce que, s’il te câline et te protège, cela te fera trop penser à ta mère ? A sa mère. Oui, parce que cela était presque sûr pour lui ; vous avez la même mère. Peut-être aussi le même père mais cela est impossible à vérifier. Evidemment est né d’une union sans amour, d’un père inconnu. Cela ne lui avait jamais vraiment manqué, les autres étalons de l’élevage avaient été comme un père de substitution pour lui. En repensant au visage de chacun d’eux, il a le vague à l’âme et ne veut pas que tu connaisses cette impression d’être seul au monde. Il cherche comment te l’annoncer, il ne veut pas te brusquer. Il a du mal à assimiler les faits. Plus il y pense, plus cela le déstabilise. Il avait toujours cru ne plus jamais revoir aucun membre de sa famille, il s’imaginait qu’il n’aurait plus jamais cette complicité qu’on tisse entre individus du même sang. Et là, au détour d’un pommier, il te croise. Toi. Petite boule d’énergie chocolatée qui semble être sa sœur. La sœur qui lui a manqué.

« - Sidney…ne t’a-t-elle jamais parlé d’un poulain casse-cou au nom étrange ? Un poulain, un fils, qu’elle a perdu de vue… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Ven 6 Avr - 16:06

Taïsha regarda Evidemment qui soupirait, elle avait un bloquage avec lui, elle qui habituellement parlait sans réfléchir et ne cherchait pas du tact. Elle qui, d'habitude ne tenait pas en place plus qu'une minute. "Sidney…ne t’a-t-elle jamais parlé d’un poulain casse-cou au nom étrange ? Un poulain, un fils, qu’elle a perdu de vue… " Sidney... Rien que ce nom suffisait à rendre Taïsha pataude. Elle regarda Evidemment, dans ses yeux une flamme ardente brûlait, sa détermination. Oui, la détermination de continuer à vivre, d'ailleurs, c'est grâce à cela que Taïsha est encore ici, elle aurait put mourir au premier malheur que sa vie lui donnerait.



Mais Taîsha en était encore loin, elle, elle voulait vivre ,laisser le passé derrière elle, oublier... Mais voilà que maintenant il fallait qu'elle regarde derrière elle, qu'elle se souvienne de quelque chose qu'elle n'aurait jamais, strictement jamais voulut repenser par elle même. Mais voilà qu'il fallait maintenant repenser à un être complétement mort, mais qu'elle affectionnait plus que tout. Elle ferma les yeux Sidney... Oui, Sidney... Ses yeux se réchauffèrent et, une larme coula; une larme chaude qui descendit peu de sa joue pour tomber lamentablement à terre. Elle se rappelle, un poulain... Oui, elle se rappelle de ce que sa mère avait dit.


Taïsha ouvrit les yeux, dérivant alors le regard d'Evidemment, elle ne voulait pas qu'il la voit pleurer. Mais dans ces circonstances-ci elle en était obligée. "Oui, elle m'en a parlée, pourquoi? M'enfin... C'est toi? " Vive le tact! Ah ça c'est bien Taïsha! Enfin... Elle regarda Evidemment attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Lun 16 Avr - 18:36

Est-ce lui ? Est-ce lui ton frère trop longtemps éloigné ? Ce poulain que tu ne connais ni d’Êve ni d’Adam que ta maman a mis au monde il y a longtemps. Elle t’a longuement raconté, comme il était gentil et sincère, comme il était beau et musclé. Tu connais beaucoup de choses sur lui comme son vieux rêve révolu de devenir artiste de cirque. Tu as eu vent de la douleur déchirante qui l’a affligé quand son amie humaine est décédée et de la tristesse peinte sur son visage quand il a été emmené dans ce petit wagon tout rouillé. Puis…plus rien. Sidney en mourant, n’a pas pu savoir ce que devenait son fils et même s’il était toujours en vie. Encore une mort qui vient assombrir sa vie. De toute manière, se dit-il, cela devait bien arriver un jour. Il préférait ne pas l’avoir vu agoniser et la garder vivante dans ses souvenirs, pleine de joie et pétillante.

Il sourit en se rappelant d’elle et de sa maladresse qu’elle prenait toujours avec humour. Il a un rictus et refoule une larme. Cette minuscule goutte d’eau qui s’écrase dans l’herbe n’est pas à lui. Tu t’es détournée pour que son regard ne capte pas ta tristesse. Mais tu sais. Tu le connais maintenant ce lien indestructible tendu entre vous. Un lien de sang, un lien d’amour. Tu es sa sœur. En tant que telle, tu ne peux pas lui cacher cette détresse. Il sent que tu pleures, au fond de ses entrailles, ça le tiraille. Encore plus en sachant que c’est de sa faute si ton sourire a déserté. Il s’approche de toi, la tête basse et te donne un coup de museau sur la joue.

« - Oui, c’est moi. Te répond-t-il simplement. Je m’appelle Evidemment et il semble que…tu sois ma petite sœur. Ajoute-t-il en taquinant ton toupet. Alors s’il te plait, arrête de pleurer… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Ven 20 Avr - 21:03

L'étalon noir s'approche alors d'elle: il avait vue que Taïsha pleurait. Il lui donne alors un coup de museau sur la joue. Celle-ci décontenancée le regarde. "Oui, c’est moi." Répond-t-il, sans plus. "Je m’appelle Evidemment et il semble que…tu sois ma petite sœur." Dit-il tout en taquinant son toupet; "Alors s’il te plait, arrête de pleurer… " Elle écarquille les yeux. Sydney revient en sa mémoire tout se joint comme des câbles, qui s'étaient détachés volontairement.


Elle regarde Évidemment avec une expression étrange: de la joie avec une certaine appréhension. La nouvelle lui était tombée comme ça, paf, comme si elle venait de se recevoir un coup dans le ventre. Comment réagir? Elle était là, déconcertée et lui il lui disait que s'était son frère. "Alors... Ok... Je pleure plus... Evidemment... Frangin..." Avait-elle aussitôt répondu sur un ton hésitant. Elle releva sa tête. D'un seul coup, il semblait qu'elle avait retrouvée de l'énergie. Puisque c'est mon frère, alors ce comporter comme tel... Se décida-t-elle.


D'un pas décidé, elle s'avance vers Evidemment avant de lui mordiller légèrement le garrot, signe d'affection chez les chevaux. Avant d'esquisser vers l'étalon noir...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Mar 1 Mai - 18:38


Tu retrouves visiblement le sourire. Tu ne peux pas savoir à quel point cela soulage ton frère. Après tout, ce n’est pas parce que vous êtes de la même famille que vous étiez obligés de vous aimer. Tu aurais pu lui flanquer un bout coup de sabot et le laisser planter là. Une hypothèse qui semble bien impossible si tu tiens ton caractère de votre mère. Maintenant que tu es là, qu’il est sûr de ne plus jamais être seul, il se sent plus léger, moins tourmenté. Il saura toujours où te trouver et vice versa. S’il compte sur toi pour le soutenir quand son cœur tangue, quand ses espoirs se font la male, tu sais au plus profond de toi-même qu’il te rendra la pareille. Tu vois, chaque larme que tu verseras ne sera peut-être pas séchée par ton frère mais il t’épaulera, t’aidera à les calmer toi-même, à en ressortir plus forte. A chaque fois que tu te sentiras seule, tu l’auras. Ce n’est peut-être pas grand-chose, ce n’est peut-être pas ce que tu recherches mais c’est ce qu’il t’offre, ce qu’il te jure, à la vie à la mort. Il sent tes petites dents mordiller tendrement son garrot. Il en fait de même, te témoignant ainsi tout son amour fraternel. Il se recule et t’observe en souriant, tu es jeune encore et tu as énormément de chose à apprendre. Il va te voir grandir, devenir plus belle et plus forte chaque jour. Il s’imagine déjà, surveillant chacun de tes prétendants, ruminant dans son coin. Parce que le moindre cheval qui te fait du mal aura du souci à se faire. Malheureusement, tu es tombé sur un frère un peu trop protecteur. Il gratte énergiquement le sol, ayant soudainement envie de partager une petite course amicale avec toi.

« - La course jusqu’à la harde ? Te propose-t-il en se cabrant »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 6 Mai - 10:30

Elle afficha alors un grand sourire, et elle vit alors que son frère paraissait plus soulagé, plus détendue. Ce qui augmenta encore plus son sourire. Im recule alors et observe Taïsha tout en souriant. La petit écarquilla ses yeux, visiblement surprise que ce cheval à la couleur aussi sombre que ses pensées sourisse. Tout d'un coup, il gratte énergiquement le sol de son sabot. Taïsha l'observe, muette. Qu'attend-t-il de cela? "La course jusqu’à la harde ?" Lui propose-t-il en se cabrant. Notre petite jument reprend alors son sale caractère et plaque ses oreilles contre son crâne avec un sourire amusée.

"O.K! ça marche! Prépare-toi à perdre!" Dit-elle avec assurance avant de galoper avec hargne dans la plaine. Sa crinière au vent, cette sensation de légèreté, elle adore ça! Un sourire se dessine alors sur ses lèvres. Elle supposait que son frère devait bien la suivre, parce que, pour être franche, elle avait démarrée en un quart de tour sans attendre la moindre réaction de son aîné. Puis, elle prend un virage serré et s'écrie "Alors? Tu viens? Moi je vais pas attendre trente ans! Chui une jument qui bouge, figure-toi alors, avec moi faudra pas y aller mollo!" Cria-t-elle par dessus son épaule à l'adresse de l'étalon.

Et elle sourit, tout en attendant la réaction de l'étalon noir...

[ nul éwè ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Mer 9 Mai - 12:05


Tu es bien sûre de toi pour une jeune jument. Il ne peut pas s’empêcher de sourire en pensant combien tu ressembles à sa défunte mère. Tu as l’air d’avoir ton petit caractère, de ne pas te laisser si facilement marcher sur les pieds par n’importe qui. Il n’a pas connu son père. Avez-vous seulement le même ? Tout ce qu’il sait, c’est que le sang de Sidney coule dans vos veines et ça, rien ni personne ne pourra le changer. Mais avoir Evidemment comme frère n’est pas toujours un cadeau Taïsha. Certes, il sera là pour toi, il ne refusera certainement jamais de s’amuser comme un jeune yearling à tes côtés et ne cachera pas sa joie devant toi. Pourtant…Parce qu’il faut bien une zone d’ombre dans ce tableau idyllique ; Ton frère n’est pas quelqu’un qu’on adore côtoyer. C’est un être froid, distant et ô combien mélancolique. La face de son caractère que tu as aperçu aujourd’hui, c’est celle qui, d’habitude, est dissimulée sous son visage impassible et son regard polaire. Tu n’auras peut-être pas toujours cette chance. Evidemment, c’est des nuits agitées par des cauchemars récurant, des réveils en sueur. C’est aussi une mauvaise humeur permanente, un besoin de déverser toute sa colère contre quelque chose. Ca, tu y seras bien confronté un jour. Il espère profondément que tu ne prendras pas peur, que tu ne le laisseras pas tomber. Ses tourments seraient alors encore plus profonds, plus noirs, plus étouffants. Il ne se rend pas compte qu’il est perdu dans ses pensées, planté comme un piquet au beau milieu du verger. De quoi il a l’air là hein ? D’un triste sire dérangé par des questions angoissantes ? Ou d’un frère paniqué à l’idée de perdre son petit trésor aux yeux saphir ? Ta petite voix enjouée le fait retomber lourdement sur terre.

"- Alors? Tu viens? Moi je vais pas attendre trente ans! Chui une jument qui bouge, figure-toi alors, avec moi faudra pas y aller mollo!"

Il cligne des yeux et se rend compte que tu es déjà loin. Il secoue sa crinière emmêlée en s’ébrouant, un sourire taquin accroché à ses lèvres. Tu sous-estimes ton grand frère petite ? Alors soit, il ne va pas y aller « mollo ». Il pousse sur ses puissantes jambes et démarre un galop moyen dont il renforce rapidement l’allure. Ses sabots meurtrissent le sol. C’est un boulet de canon qui fonce sur toi, prêt à te montrer ce qu’il a dans le ventre. Il se sent revivre. Au galop sous les rayons chauds du soleil. Libre comme le vent. Il pousse un puissant hennissement de joie et commence à te rattraper.

« - C’est tout ce que tu sais faire ? S’exclame-t-il en te dépassant, il va falloir être plus convaincante et-HA ! »

Galoper sans regarder droit devant lui n’a jamais été dans ses facultés. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il venait de trébucher sur une motte de terre pour finir les quatre fers en l’air, un peu étourdi par la chute.


[Rho mheun non, 'faut pas dire ça ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Lun 14 Mai - 19:05

Taïsha galope à cent à l'heure, elle avait démarrée en un quart de tour sans attendre une moindre réponse de son frère. En fait ce n'est qu'avec quelques mètres qu'elle s'était rendue compte que le frangin ne le suivait pas. Elle revint sur ses pas, voyant que son frère était plongé dans ses pensées, aussitôt, Taïsha afficha une mine boudeuse. Elle voyait un frère plus actif, comme elle, qui démarrait en un quart de tour, sans rester planté là et laisser le temps passer, quelqu'un d'inépuisable en sorte. Il cligna plusieurs fois des yeux et Taïsha dû taper des sabots sur le sol pour savoir si il était réellement sorti de ses pensées. D'un seul coup, il secoue sa crinière noire de charbon, puis s'ébroua un léger sourire aux lèvres. ça y est, il galope, sa vitesse augmente au fur et à mesure de sa traversée, et pousse un hennissement puissant et joyeux. Tiens, il commence à la doubler. Taïsha le regarde, effarée. Pour elle, changé du tact au tact, c'est joyeux mais le temps que ça monte au cerveau. "C’est tout ce que tu sais faire ?" S'exclama-t-il "il va falloir être plus convaincante et-HA ! " Un grand bruit sourd vient perturber les oreilles de la jument baie, curieuse, elle galope vers la source du bruit: son frère.


Il est à terre, les quatre fers en l'air. Déconcerté Taïsha trotte lentement vers son frangin. "Euh... ça va?" Déclare-t-elle à court de souffle, elle aurait bien voulue rigoler, mais elle ne connaissait pas les limites de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Dim 20 Mai - 17:51


Aïe. Ca m’apprendra à jouer les fanfarons comme ça. Je secoue la tête, un peu sonné par la chute. J’imagine que ce n’est pas l’image qu’on se fait d’un grand étalon noir. D’une certaine façon, je peux comprendre. Tomber comme ça, sans l’avoir vu venir, c’est digne d’un poulain nouveau-né. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. C’est étrange. Trop d’émotion peut-être, ça a joué sur ma concentration. Mouai. C’est moyennement convaincant ça non ? Je devrais plutôt éviter d’essayer de me trouver des excuses…surtout quand elles sont aussi peu plausibles. Je soupire de consternation et me laisse rouler sur le flanc, pas motivé pour me remettre debout. Je viens de comprendre ce que signifie d’avoir une sœur comme toi…je n’ai pas fini d’en baver. Cette remarque me fait sourire. D’autant plus que je vois d’ici tes futures tentatives pour faire la course avec toi. Tentatives qui seraient plus ou moins fructueuses d’ailleurs. Wow. Je viens de me projeter dans l’avenir. C’est comme ça qu’il faut dire non ? J’ai visualisé notre futur proche…du moins, ce qui me semble vraisemblable. J’ai imaginé un instant ma vie sans qu’il n’y ait de solitude, de tristesse ou de nostalgie pour ternir le tableau. Il y a quelques jours, je pensais mon avenir tout tracé ; mes sabots glissant maladroitement, sur un chemin gris trempé par le flot intarissable des larmes que j’ai pu verser, me dirigeant seul et sans repère vers….rien, le néant de l’incertitude. Maintenant, je sais que j’ai tord. Que ma vie ne pourra pas ressembler à ça. Pour la simple raison que je ne suis plus seul.
«- Heu…ça va ? »

Tiens te voilà. Je te jette un coup d’œil gêné. Une petite sœur qui ramasse son grand frère, on aura tout vu. De toute manière, nous étions voué à devenir une famille atypique. Je remarquai, au mouvement de tes lèvres que tu te retenais pour ne pas te payer ma tête. Tu aurais eu raison en fait d’éclater de rire. A ta place je l’aurais fait. Mais je peux comprendre que tu craignes ma réaction. Je m’ébroue et me relève, de la poussière parsemant ma robe.

« - Je vais très bien…mon amour-propre par contre… »

Je te contourne et te chique la croupe, m’éloignant aussi vite que je le puisse. Je te fais un clin d’œil et te provoque gentiment en me pavanant, la tête haute et le regard hautain. Je compte passer toute la journée avec toi, jusqu’à ce que mes jambes me supplient d’abdiquer. Et ça Taïsha, ça va dépendre de ce que toi, tu as dans le ventre.

[Fini pour moi :D On en refait un rapidement…mais un peu moins happy…pour que Taïsha voit son frère dans ses moments de « laisez-moi-ou-jvous-bute ».]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Jeu 24 Mai - 18:05

[Okay, pourrais-tu commencer? Parce que je suis débordée de rps... D'ici ou d'ailleurs...]
Revenir en haut Aller en bas
Santaro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 858
Points d'Experience : 381
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   Sam 26 Mai - 11:04

[Comme demandé, j'archive ;) ]


||DC de Sweet Fire||
Ciel Etoilé, tu as gagné la bataille, mais prend garde, je gagnerai la guerre...:
 

Spoiler:
 


Signature provisoire et en + je me suis gourée dans la citation mddr]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petite balade tranquille...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite balade tranquille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite balade tranquille...
» Balade tranquille [Lac de Givre]
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» La petite balade d'un chat rêveur. (Pv Pluie)
» À propos des scénarios...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-