RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Rivière
Je suis:
Je suis:

Messages : 752
Points d'Experience : 374
Date d'inscription : 01/07/2011

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Jeu 19 Avr - 22:47

    [ JE VIENS DE PERDRE UN ENORME RP J'AI MEME PLEURE EN L'ECRIVANT !! GRRR !!! ON RECOMMENCE --']

    •Rivière•

    -"Caruso..."

    -"Rivière..."


    Mon sang ne fit qu'un tour et le monde disparus autour de moi. Le revoir prés de moi, se moment que j'attendais depuis si longtemps n'allait pas pouvoir être comme dans mes rêves. J'aurais tellement voulu pouvoir plonger mes yeux dans son regard à jamais...
    Le colonel chargea son arme. Apeurée je fis quelques pas en arrière mais Caruso le désarçonna.

    - Vas t-en ! Emmène ton cavalier loin d'ici et pardonne moi ...

    -" Non ! Viens avec moi ! Je ne veux pas te perdre une fois de plus !"

    Sans réfléchir je me blotti contre lui. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas sentis son corps chaud contre moi. J'aurai voulu que se moment dur éternellement. Quand j'étais dans ses bras, j'oubliais tous ce qui se passait autour de moi... J'oubliais le chaos, la guerre... Je ne pensais qu'à lui car c'est ce qu'il y avait de plus important dans ma vie. Je recula ensuite.

    -Je t'aime Rivière.

    -"Moi aussi je t'aime. Personne ne pourra t'aimer autant que moi..."

    Sur ces mots ma gorge se serra et je sentit une larme déferler le long de ma joue. Je l'aimais encore et encore toujours de plus en plus fort. J'avais un mauvais pré-sentiment... Je sentais que c'était la dernière fois que je le voyais, que je sentais la chaleur son corps, la douceur de ses yeux, sa respiration... Pourquoi cela ? Je n'en sais rien...
    Je pris une grande respiration et galopa vers la Rivière. Alors que je m'éloignais de lui je sentais mon coeur se serrer, se fissurer, se déchirer. Les larmes coulaient à flot sur mon visage et se mêlait au sang de ma robe. Je ne pouvais les contenir et n'y arrivait guère.
    Une fois en haut de la colline, je jeta un dernier regard à celui que j'aimais le plus au monde. Celui pour qui mon coeur battait jour et nuit. Je distingua mon amour de loin et le contempla une dernière fois...
    Pourquoi ? Pourquoi la vie était-elle si dur avec moi ? Pourquoi je ne pouvais pas avoir une vie normal ? Une vie sans déchirures ? Sans problèmes ? Sans mal ? Pourquoi ma vie était devenue une catastrophe ambulante ? Pourquoi je ne pouvais pas vivre près de ceux que j'aimais ? Pourquoi les dieux s'acharnaient sur moi ?

    Petit-Nuage gémit. Je compris alors qu'il souffrait lui aussi. Mais certainement moins que moi... J'aurai aimer contempler Caruso encore des heures, des minutes entière ! Mais il fallait sauver Petit-Nuage. Je couru à travers les bois aussi vite que je le pouvais pour le mettre en lieu sur. Je trouva alors une petite grotte dans laquelle déjà beaucoup d'indiens c'étaient déjà réfugier. Ils m'aidèrent à faire descendre Petit-Nuage et lui prodiguèrent les premiers soin. Je me coucha près de lui. Il me frotte l'encolure et me dit :

    -" Vas y retrouve le. Je vais bien maintenant."

    Je sentis la terre se fendre sous mes sabots. Mon coeur était déchiré entre deux mondes... Qui choisir ?


Avatar NLDD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumiere de lune/Toundra
Seras-tu celui qui prendra mon coeur ?
avatar
Messages : 1803
Points d'Experience : 902
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 22

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 20 Avr - 11:09

Morgane tua et tua encore comme dans une danse de la mort,moi j'esquiver comme je put les balles,j'avais de la chance jusque là de n'avoir pas eter blesser mais est ce que celà aller durer?...
Quand nos adversaires furent tous à terre et a l'article de la mort,je me remit en route,je n'était plus du tout la Lumiére de lune d'avant,l'odeur du massacre,de la peur,de la violence tous celà me remplit de rage à chaque minute;à chaque seconde!
Maintenant que le combat commençer à s'arrreter avec tout ses corps à terre,je réalisa que le camp n'était plus.Mon cavalier reprit un instant son souffle,je fit de même mais j'étais bien plsu endurante que lui,soudain je repera un cheval noir seul,à sa carrure et à son équipement de "luxe",je compris bien vite qu'il était la monture personel de monsieur le colonel,le pire homme du monde et en plus il est cow boy,une espece qui devrait disparaitre!
Mon indien repéra quelques chose à terre et qui avait des choses qui brillait à ses talons,me donnant des coups de pieds pour avancer,je ne me fit aps pris et pris un galop de course,je fit un arret glisser et fut tellement surpris de l'homme à terre que je me mit à rir,un rire vraiment moqueur.
Deviner qui ce trouver à terre Monsieur le colonel en personne,Morgane prit un malin plaisir à le contempler à terre,soudain j'entendit un clique et m'aperçut que il n'était aps mort au contraire il avait fait semblent d'etre inconsient pour que je me raproche de lui sans me douter,je ne put esquiver la balle qui se logea dans ma croupe,le sang bizarremetn ne coula pas de suite.Morgane mit une fléche dans son arc pret à tirer....








Lumiere de lune
Citation :
Il ya des choses que tu voit avec tes yeux et d'autres que tu voit avec ton coeur

17rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galimybé
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1288
Points d'Experience : 31
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 20
Localisation : Sur le dos d'une baleine verte à rayures bleues. Et dans le ventre d'un cachalot rose (comment ça j'aime pas le rose ??) pendant les vacances...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 20 Avr - 16:31

[et, bien évidemment, je suis la dernière... XD Mais on s'en fiches, ALLEZ LES VERTS !!! On va les massacrer ces oranges de malheur !! Courage !]




Tout avait pourtant si bien commencé. Un magnifique mariage, avec tous ces chants et cette joie... Une joie malheureusement envolée bien vite. Ces satanés Cow-Boys avaient donc décidés de les haïr jusqu'à la mort pour ne pas respecter leurs traditions ? Ils les avaient attaqués, sans pitié, foudroyant tout sur leur passage. Le pire, c'était que Galimybé avait vu tout ça, mais il avait du rester en arrière, avec Plume d'Aigle. A chaque guerre, c'était la même chose: ils devaient attendre une brèche, et s'attaquer en particulier aux leaders et aux plus virulents.



L'étalon pie gris avait beau détester ce scénario, il devait suivre son maître. Contrairement au "chef" de ces maudits mécréants, il ne menait pas la bataille. Si il y avait des chevaux de guerre, c'était pour ça... Et bien que, dans le cas d'une attaque si organisée, tous les chevaux se retrouvaient malgré eux obligés de combattre, il devait rester en arrière.
Plume d'Aigle avait été chercher son arc et son carquois, et n'avait même pas pris la peine de harnacher son étalon. Il avait juste attaché son carquois à son poitrail, pour ne pas être encombré par ce poids inutile. Puis, il était resté quelques minutes en arrière, pour voir si les indiens prendraient le dessus.


Mais, désormais, la bataille semblait être si engagée qu'on ne pouvait plus distinguer le gagnant ou le perdant. Trop étaient tombés, trop restaient encore... L'odeur du sang, entêtante et horrible effluve, étourdissait l'étalon pie gris. Il gratta du sabot, et son cavalier lui fit écho. Il lui talonna les flancs, et son cheval partit en trombe, désormais tout concentré sur la bataille qu'il devrait mener, et qu'il devrait gagner...

Il s'engagea dans la bataille, et alors qu'il n'avait pas fait une dizaine de mètres, déjà sa robe était tâchée de sang, trempée de sueur et couverte de poussière. Et ça ne faisait que commencer.
Au fil des batailles, l'étalon pie savait comment se comporter. Son cavalier, habile tireur, éliminait les ennemis qu'il pouvait atteindre tandis que son cheval louvoyait entre les assaillants pour se diriger au plus vite vers le centre de la bataille, où restaient les combattants les plus émérites. L'étalon pie frissonna en se rendant compte qu'il connaissait cette action par coeur. S'il adorait chasser et surveiller son camp, il redoutait les guerres. Trop de morts, trop de cris, trop de souffrances... Il entendait sans les entendre les cris de ses compagnons, et les appels de désespoir de ceux qui risquaient de perdre un être cher. Et il frissonnait également quand des humains ou pire, leurs chevaux, tombaient. Qu'ils soient indiens ou Cow-Boy. Personne ne méritait une mort aussi violente. Même si, pour cette fois, les ennemis l'avaient bien cherché.


Son cavalier s'agita sur son dos, avant de hurler un encouragement aux indiens. Peut-être ces simples mots les aideraient à conserver cette macabre cadence plus longtemps. Rien n'était sûr, cependant, et l'étalon en était le premier désolé. Arrivé vers le centre du champ de bataille, le cheval fit enfin attention à ce qui l'entourait: la bataille faisait rage, sans interruption. Les cris lui perçaient les tympans, l'odeur du sang l'étourdissait, et l'idée de penser que des amis tombaient sous les assauts d'humains sans coeur lui faisait perdre la raison. Il n'avait pas voulu ça, il ne le voudrait jamais...
Il remarqua au centre un étalon noir désarçonnant son cavalier qui voulait abattre Rivière. Cet étalon, cet homme... C'étaient les chefs des Cow-Boy. Plume d'Aigle, d'une légère pression de talon, lui indiqua qu'il les avait remarqué lui aussi et qu'il voulait les attaquer.

L'étalon se cabra et hennit sauvagement, avant de se diriger vers son principal ennemi. Il ne pensait plus à rien, si ce n'est, en voyant Sidka s'approcher lui aussi du cheval noir, qu'il était bien chanceux de ne pas avoir de compagne dans la bataille. Son esprit pouvait ainsi se concentrer entièrement sur ce qu'il se passait. Et, visiblement, le cheval du colonel ne semblait pas avoir cette chance... Et Galimybé était bien décidé à profiter de cette faiblesse...



Lineart | (c) Galimybé Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bienvenue-au-bal.forumactif.org/
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1028
Points d'Experience : 417
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 22
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 20 Avr - 17:29

    Caruso sentit alors le corps chaud de sa compagne contre le sien. Surpris, il eut un petit sursaut d’étonnement mais trouva se contact rassurant et la laissa faire sans bouger. Elle lui paraissait plus ravissante que jamais. Malheureusement, il ne put s’empêcher de considérer ce moment de tendresse comme le dernier qu'il vivrait. Ce manque d'optimisme n'était certes pas très bon pour son moral mais au moins, il avait la prétention d’être réaliste. Il avait aujourd'hui toutes les chances de mourir. Les combats ne s’étaient pas arrêtés autour d'eux mais dans la tête de l'étalon, il n'y avait rien d'autre que sa jolie Rivière. Ses yeux se fermèrent un instant qui lui sembla durer des siècles entiers. Elle voulait qu'il reste mais il ne pouvait pas ... Il devait se battre, il devait remplir son rôle. Lui aussi aurait aimé rester contre elle et la protéger durant ce combat. Lui aussi aurait voulut la garder pour toujours.

    -"Moi aussi je t'aime. Personne ne pourra t'aimer autant que moi..."

    Non c'est vrai Rivière, tu as raison. Personne ne m'aime autant que toi et je me demande bien comment tu fais ....
    L'étalon recula d'un pas pour regarder son visage. Une larme coulait lentement le long de sa jolie joue. Il serra les dents, sentant son cœur se serrer à l'en faire suffoquer.

    - Ne pleures pas ...

    Murmura t-il si faiblement qu'avec le brouhaha ambiant, elle ne dut rien entendre. Caruso finit par lancer un dernier regard à la jument. Il pria le ciel pour qu'elle s'en sorte indemne puis entendit son cavalier se relever derrière lui. La jument partit. Il la regarda s'éloigner puis baissa les yeux pour contempler sa robe tachée de sang. Son cavalier remonta sur son dos et son poids accentua celui que l'étalon portait dans le cœur.

    - Allons Caruso ! Ne me dit pas que tu as eu peur ?!

    Peur ... Non, mais il préférait que le colonel pense ça. Au moins, cette raison ne pouvait pas être considéré comme une faute de sa part et son cavalier se montrerait plus clément. Peut importait qu'il le considère comme un peureux qui s'effrayait au moindre coup de feu.
    Le coup d’éperon qui suivit le fit subitement revenir à la réalité. Caruso se cabra puis repartit à pleine vitesse. Une flèche le frôla, il l'évita de justesse et continua dans la direction que son cavalier lui indiquait. Son regard se durcit. Cette guerre n'était pas encore finie et si il voulait revoir Rivière, il devait vivre. Devant eux, un étalon pie gris qui semblait porter le chef des Indiens se ruait sur eux. Caruso s’apprêta à les combattre quand il remarqua qu'un autre cheval aux crins alezans les poursuivaient eux aussi ... Deux contre un, la bataille serait dure. En poussant un cri de rage, le colonel chargea son arme. Six balle en tout. De quoi tuer ces hommes et leurs montures en quelques minutes ... Caruso ne dépendait plus que de lui à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
Khandray
Je suis:
Je suis:

Messages : 401
Points d'Experience : 268
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 20 Avr - 18:04

Nezko remonta sur le dos de son fidèle Khandray et ils repartirent au galop à travers le camp dévasté. Ils n'étaient certes pas des guerriers mais leur qualité de chasseur jouaient tout de meme beaucoup. Rapide et agile, l'étalon esquivait relativement bien les balles et les autres attaque tandis que son maitre, habitué à viser et tuer en plein mouvement toute sortes de créature, tiré ses fleches qui, des fois atteignait leur cible des fois non mais quand elle touché au but, c'était généralement en plein coeur, faisant alors succombé la victime. Nezko abattit alors deux cavaliers cow-boy, les visant d'assez loin pour que eux meme ne se rende pas compte de qui était leur agresseur.

Tout à coup, Khandray trébucha violemment dans le feu de l'action et meme dans le feu tout court car il fit un rouler boulet à travers un tipis en flammes mais dégagea immédiatement les lieux avant de prendre feu. Nezko avait sauté à terre à temps avant cela et il remonta aussitot sur le cheval une fois ce dernier debout. Khandray cherchait le cheval noir des cow-boy, leur chef, leur leader car c'était lui la cible. Fort heuresement, avec un gabarit pareil, cette carrure imposante, il n'était pas difficile de le remarquer. En effet, à travers un épais nuage de fumée, il le fit ce cabré avant de partir au triple galop.

Sans obéir à Nezko, Khandray prit alors cette direction aussitôt, des étincelles des flammes lui rentraient dans les yeux, l'odeur du sang lui faisait revivre ses pires cauchemars, c'était l'enfer, un enfer déjà connu pour lui. Nezko entendit le soutien de son chef qui n'avait pas l'air d'être loin. Khandray arriva finalement au moment même ou il vit Caruso charger comme un taureau sur le petit cheval qui soutenait le chef indien, Galimybé. Nezko reprit une nouvelle fleche devant cette scène tandis que Khandray galopait toujours vers l'étalon noir et Galimybé pas loin. Il devait protéger ce cheval mais surtout se venger de l'autre, quitte à y mourir, il en avait rien à faire, la mort ne lui faisait pas peur, il n'avait de toute façon rien à gagner dans la vie.

Nezko tira une première fleche de loin sur le colonel qui chevauchait Caruso lançait en plein galop et ressortit aussitôt une nouvelle fleche au cas ou il manquerait sa cible, prêt à tirer une deuxieme fois. Le regard assassin, Khandray fonçait toujours dans le tas, le corps pratiquement déja mort par la fatigue, du sang des siens et des ennemi maculait sa robe humidifié par la sueur et brûlé par le feu, noircit par les cendres, rougit par le sang mais ses membres, bien qu'ayant déja surmonté leur limite, ne pouvaient pas s'arrêter de s'élancer encore et encore.


[Line & Avatar non crédité]
Solitude, c'est être entouré de beaucoup de gens et que le coeur ne voit personne.



DC : Pharos - Taschaya - Arabis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 20 Avr - 19:27

S'il y a bien une chose que ne supportait pas le vieil étalon c'était les fête, et les mariage il en avait vu un de très près et cela lui suffisait amplement. Ainsi resta t-il à l'écart de tout se beau monde à brouter et les juments n'y ferais rien. Liba était passer tôt le matin pour partir en balade, mais sa grand mère l'avais attraper au vol et impossible de partir. La jeune fille n'aimait pas spécialement les foules. Sa chevelure blanche ne facilité pas son intégration et Zéphyr avait souvent réprimander des jeunes hommes, même encore enfants du camps au risque de rouspétage de la par des adultes.

Un bruit, comme un roulement de tonnerre fit trembler le sol. Zéphyr leva immédiatement la tête, des Cow-boy ! Il y a encore quelque année il aurais aller chercher son cavalier au triple galop et ils serraient parti les attaquer de front mais là, c'était différent, son cavalier était cavalière et Liba ne devais perdre la vie. Il c'était un peu trop éloigner du camps à son gout et les cow-boy se rapprochait dangereusement. Quand il eut trouver Liba il lui tira nerveusement sur la manche.

- Qu'est qu'il y a ?

Quand elle vit les cow-boy elle, ne monta pas sur Zéphyr mais alla chercher son arc et ses flèches. La guerre fut vite total, sang, crie, pleure, et encore du sang, de la poussière, et la mort emporta encore et encore des vies. Zéphyr se retenais, il voulais charger, mordre et se battre mais le poids léger de Liba, même si celle ci voulais plus que tout se battre le fit réfléchir. Les humains n'oublie pas ou très mal, et le père de la jeune fille avait était un excellent guerrier mais si ses hommes reconnaissait en elle, en ses cheveux blanc la trace de son géniteur alors sa vie serais grandement menacer.

Malgré la vieillesse, l'étalon arrivais à garder une certaine souplesse. Il emporta Liba, qui manqua de tomber et du s’accrocher à ses crins. Il sauta par dessus des tipi et des cadavres, et galopa vers la rivière, la ou les famille fuyait.

- Empêchez les de fuir !! - entendit-il

Non ! tout mais pas cela. Des balles le frôlèrent, il eut peur pour Liba mais la jeune fille commençais à comprendre l'étendu de la chose, et des mors, elle avait peur il le sentait. Il vit Nezko qui aidait les fuyards, il sent approcha en galopent et s’arrêta près de lui en dérapant. Il mordit la robe de Liba et la fit tomber au sol. Une fois dehors lui lui donna d'énergique coup de tête pour la faire avancer et rejoindre le reste du troupeaux humain. Une fois qu'une femme l’eus prit par la main et tiré malgré elle, il fit demi tour. Personne ne devais leur faire du mal ! Il vit une jument palomino qui les suivait, et elle ne les suivraient plus longtemps, il la chargea et la percuta violemment. Son cavalier n'avais plus de balles, sinon, il l'aurais déjà tuer.

Zéphyr se cabra, mit est oreilles en arrière et dansa de tout son art de cheval de guerre, libérant une puissance pur et tout l’agressivité qu'il poucèdé en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kita
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 792
Points d'Experience : 394
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 20
Localisation : Quand la nostalgie te prends écrit, et surtout ne t'arrêtes pas tant qu'elle ne sera pas partie

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Sam 21 Avr - 10:31

Une masse brune, me fonça dessus, je la vis trop tard pour esquiver, le choc fut brutal et mon cavalier manqua de tomber. C'était un cheval baie, un étalon et son odeur m'indiquez qu'il venait de chez les indiens, il était vraiment beaucoup, beaucoup plus gros que moi, après tout je n'était pas très forte à la guerre je me contenter de répéter ce que j'avais appris soit, s'arrêter, tourner, déraper , esquiver.

Malgré la violence du choc je ne tomba pas à terre, je mis les oreille en arrières, l'étalon se cabra, c'était maintenant qu'il fallait le percuter là ou il n'avait pas beaucoup d'équilibre. Je me lança au galop et devant lui me retourna et lui envoya mes pieds dans son ventre. Sans attendre qu'il tombe je partis un peu plus loin, mais Liam n'était pas du tout de cette idée. Il me fit tourner, et repartir vers le grand étalon là, il sortit un lasso et l'envoya sur les postérieurs du cheval indiens.

La corde s'enroula parfaitement autour de ses deux postérieurs, il enroula la corde autour de mon pommeau et me fit reculer. Le lasso se tendit, un arbre gisait à côté de nous, Liam mit pieds à terre et fit nœud solide autour d'une des branche du tronc.

Là il alla vers un de ses camarades mort, pris ses recharges et remonta en selle. Il chargea son pistolet
mit le pied à l'étrier et remonta en selle, j’inclina la tête en direction de l'étalon, fit demi-tour et partis au galop plus loin..

[Et voilà j'ai rectifier, ton cheval est juste attacher à un tronc :)]


~Vous êtes et vous resterez le meilleur rpg auquel j'ai jouer, à jamais Spirit Rpg <33~



Ma Kitou':
 



Une petite photomanip' de ma Kitou chérie <3:
 




Désoler de ne pas passer plus de temps mais je suis surbouquer durant ces vacances (je bosses~) sa ne s'arrangera pas à la rentré étant donner que je pars en S --' Breeef j'penses à vous quand même kiss :heart:

Club 1- Lamotte beuvront 2014-(épreuve des 17 ans cadet 2 je crois ) Bon courage à ceux qui seront contre moi Mouahahaha


Dernière édition par Kita/Amande le Dim 22 Avr - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumiere de lune/Toundra
Seras-tu celui qui prendra mon coeur ?
avatar
Messages : 1803
Points d'Experience : 902
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 22

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Sam 21 Avr - 14:00

(heu caruso,galymmibé,vous n'avez pas fait attention mais lumiére et son cavalier était avec le colonel à terre et Morgane était pret à abattre le colonel donc le colonel ne peut donc pas remonter sur son cheval comme ça !)









Lumiere de lune
Citation :
Il ya des choses que tu voit avec tes yeux et d'autres que tu voit avec ton coeur

17rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Dim 22 Avr - 0:20

(on à le droit d'amocher ainsi un cheval ? Zéphyr ne pourrais surement plus marcher avec une balle dans la jambes et encore moins galoper ._.)
Revenir en haut Aller en bas
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1028
Points d'Experience : 417
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 22
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Dim 22 Avr - 13:27

[ Lumiere de lune/Fouganzy => Tu ne peux pas toucher au Colonel pour l'instant. Nous avons déjà décidé de ce qui allait lui arriver. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
Sidka
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1010
Points d'Experience : 238
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 23
Localisation : Chez les Indiens

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mar 24 Avr - 1:37

Je ne su pas très bien comment nous avions fait pour être encore en vie, mais tout ce que je savais, c'était que j'étais encore là, et les cris de guerre de mon cavalier me confirmait également sa présence. J'avais mal partout, mais je ne m'arrêtai pas. Non, je ne m'arrêterai qu'une fois cette satanée guerre finit... Foi de guerrier.

J'avais cessé de voir les morts, les blessées, les souffrants. Si je me laissais allé un instant, j'étais fichu. J'allais me faire abattre par une balle, ou pire, mon coeur allait s'échoué parmi ceux qui tapissaient le sol. Un tapis de mort. De sang, de poussière. Que mes sabots battaient furieusement. Je devais mettre fin à tout ça. Au moment où je bondis par dessus un tipi en flamme, je le revis: l'étalon noir, l'imposant cheval, celui qui menait l'assaut. Son cavalier venait de remonter sur lui, comme s'il avait été récemment désarçonné. Au loin, je vis une jument pie baie fuir le champs de bataille. Rivière?... Mais je ne me laissai pas plus déconcentré, déjà, FeuArdant brandissait fièrement sa lance souiller de sang dans les airs, poussant un cri de guerre, répondant à son chef, Plume D'Aigle, qui avait fait porté sa voix il y avait peu. Dans un nuage de poussière, je vis Galimybé apparaître, j'en fus à la fois soulagé et enhardie. Avoir son chef à ses côtés durant un combat des plus incertain était un avantage de taille. Car, pour être franc, je ne pensais pas que je faisais le poids contre la monture du meneur des hommes blancs. Mon bipède, pas dutout de cet avis - il avait toujours été trop confiant, mais moi-même j'étais submergé par la guerre et l'adrénaline- me talonna les flancs et je bondis à l'avant, galopant de toutes mes forces à l'encontre de mon ennemi. Du coin de l'oeil, je vis l'étalon pie gris foncer devant, alors je pris la droite. Mais il y avait toujours le fusil. Il fallait comme s'occupe de l'homme. L'homme était le cerveau, la monture les muscles.

La lance de FeuArdant quitta ses mains en même temps que la détonation de l'arme à feu. La tige de bois affûtée alla se loger avec justesse dans la cuisse du colonel alors que la balle vint rencontrer mon épaule. Mais j'étais toujours dans mon élan, et tout sembla se passé au ralentit...
D'abord, la balle, brûlante, qui me déchire la chère, qui s'enfonce profondément. Ça fait mal. horriblement mal. Mais je serre les dents et pousse mon galop une dernière fois, me câbrant avec force, niant la douleur fulgurante. Mon sabot écorcha l'encolure de l'étalon noir, mais je ne réussi pas à reposer sur le sol mes quatre sabots, je tombai, m'écroulant, épuisé, à bout, projetant mon cavalier de mon dos. C'était à Galimybé d'en finir maintenant. Le chef des humains était maintenant blessé, et son cheval aussi. tout près de la bataille, ma respiration lourde se fit plus hâchée, je perdais beaucoup de sang. Dans un sursaut de douleur, je reçu un sabot hasardeux sur mon épaule blessée et je perdis connaissance, envahit par la souffrance. N'avais-je pas d'ailleurs entendu un craquement...?


Sidka, Sid', Swid', Sidounet ... Le Guerrier!
"If this was meant for me, why does it hurt so much ? If you're not meant for me, why did we fall in love ?"
Spoiler:
 
35 roses, merci
]http://img11.hostingpics.net/pics/801007OpaleetSidkasigna.png Opalou et Sidounet! Merci à Papale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumiere de lune/Toundra
Seras-tu celui qui prendra mon coeur ?
avatar
Messages : 1803
Points d'Experience : 902
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 22

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mar 24 Avr - 11:58

(caruso=ok mais se serait bien de le préciser la prochaine fois^^,oh et zéphys n'a aps eu la réponse à sa question :) )

Lumiére galoper dans tout les sens,elle ne savait plsu ou donner de la tête quand elle regarder dans toutes les directions celà n'était que mort,sang,violence et détresse.Mais depuis un moment il lui semblait que de moin en moin d'hommes et de chevaux étaient présent était ce une illusion d'optique?....
Morgane fiere chasseur tuer encore et toujour,la balle qui s'était logé dasn ma cuisse me fesait mal,mais heureusement elle était encore vivante.Soudain,les deux amis s'arreterent ils n'avaient plsu d'ennemie pour combatre et une scéne se produiser non loin d'eux.La jument poussa un hennisement d'encouragement pour Galymibé,c'était son ami,Morgane entonna le chant de guerre,pour donner de la force à son chef.Il pressa ses jambes pour faire avancer sa monture,la jument s'approcha d'un cheval qui venait de toucher l'étalon noir mais surment à bout de force il venait de tomber au sol.L'indien mis pied à terre pour aller voir son "frére" indien,quand à Lumiére,elle se raprocha doucement de l'étalon à terre,elle ne le connaiser aps vraiment juste aperçut rien de plus.

"Ohoh,réveillier toi!*le donnant un coup de museau*Sa va allez?"demanda t elle un peu inquiete








Lumiere de lune
Citation :
Il ya des choses que tu voit avec tes yeux et d'autres que tu voit avec ton coeur

17rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 16
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mar 24 Avr - 13:02

[Je "m'incruste" ! Mais, il faut la gagner la guerre, alors je viens ^^]

En ce jour, il y avait un grand évènement, au camps. C'était le mariage de Fleur Sauvage et Brise-d'Été. Celà ne t'intérraissais pas, bien sûr, mais tu allas y jeter un coup d'œil. Beaucoup d'autres chevaux étaient présents, et la plupart d'entre eux étaient "décorés". Equinox, par exemple, étaient couverte de quelques fleurs, et portait de jolies et fines tresses dans sa crinière. Toi, tu ne cherchais qu'une personne. Cheyenne. Tu sautas la barrière du paddock et arriva devant le totem. Tu voyais beaucoup de chevaux comme Foudre, Spirka, Lumière de Lune, Sidka, Equinox,.. Mais tu n'arrivais pas à apercevoir ta bien aimée. Alors, sans gêne, tu rentras de le tas de chevaux présents, et poussas tout le monde sans t'excuser. Par contre, quand tu vis Galimybé, l'étalon du chef, tu fis attention de ne pas le bousculer. Mais après l'avoir dépassé, tu continuas ton petit manège, jusqu'à ce que tu retrouve la belle jument que tu aimais. Tu ne savais pas si elle faisait attention à toi ou si elle t'avais vu, mais tu posas ton museau sur le sien, avant de faire volte-face. Maintenant, tu observais le mariage des deux jeunes indiens, aux côtés de Cheyenne. Dans le calme, tu attendis la fin de la cérémonie. Le baiser arriva après que les époux eurent leurs cadeaux.

Après ces quelques instants joyeux, du bruit se fit entendre. Comme un roulement de tambour. Comme un éclair, ou même le tonnerre. Puis, des coups de feu, ainsi que des hurlements. Des hommes.. Des cow-boys !! Ils s'attaquaient à vous, alors que vous étiez en pleine cérémonie de mariage ! Ce jour devait être joyeux pour les autres, même peut-être pour toi, mais non, voilà que ces satanés cow-boys venaient vous attaquer, tout en gâchant cette belle journée !
Quand ils entrèrent dans le camps, certains indiens courraient vers leur cheval, tandis que d'autres allaient chercher des armes. Bien sûr, toi, tu n'avais pas de cavalier. Mais tu allais quand même essayer de les battre. Et puis, de toute façon, un bipède sans cheval finirait bien par te sauter dessus, car sans cheval, il ne survivrait pas. En tout cas, si c'est ce qui arrive, il faut que ce soit un indien. Si c'est un cow-boy, tu dois le tuer.

Les cris indiens et cow-boys se faisaient entendre. C'étaient divers cris. De terreur, de peur et d'horreur, ou alors des cris d'encouragement, des "Yiiiaaa !", ou divers autres choses. Tu étais encore là, crispé, ce qui n'était pas ton genre. Te voyant seul, sans personne, un cow-boy essaya de te tirer dessus, mais tu le vis, et évitas la balle de justesse. Il n'aurait pas dû faire ça.. Tu lui fonças dessus, et te cabras. Tes sabots lui touchèrent le visage et il tomba sans vie sur le sol rougeâtre. Tu laissas son cheval filer, mais lui lança tout de même une ruade dans le poitrail.
Tu partis au grand galop, quittant le Totem, qui était maintenant détruit. Tu sautas au-dessus de tout. Des chevaux et des bipèdes étaient sur le sol rouge, et demeuraient sans vie, couverts de sang. Ce spectacle ne t'écœurait pas, car toi, tu étais habitué à voir du sang, ce liquide rouge qui nous permet la vie. Tu continuais ta course, évitant les balles ou flèches tirées, de justesse. D'ailleurs une balle de cow-boys t'effleura et passa dans ta crinière. Quand un cow-boy se trouvait sur ton chemin, tu ne l'évitais pas et lui fonçais dessus sans réfléchir. Il fallait les tuer, Tous. Vous ne leur avais rien demandé, mais ils étaient venus attaquer votre camps. Ils détruisaient tout, et n'épargnaient personne, pas même les poulains ou les enfants. Finalement, tu eus un pincement au cœur. C'était quand même ton camps..
Et Cheyenne ?! Etait-elle encore en vie ?! Etait-elle blessée ?! Celà te tourmentait plus que toute autre chose..

Perdus dans tes pensées, mais resté éveillé, tu réagis qu'un indien venait de sauter sur ton dos dans un cri de guerre. Son arc à la main, il tirait sur chaque ennemi. Tu le laissas te chevaucher, car là, c'était urgent. Tu allais peut-être te laisser monter à l'avenir. Mais, il faut déjà que cette guerre se termine.. Si personne ne survit, ce sera la fin.. La fin de vos terres.. La fin du monde..

Il n'y aura plus de Cimarron..


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mar 24 Avr - 15:55

( lumière de Lune = Ne t'inquiete pas elle ma envoyer un Mp et c'est réglé :) merci <3 )

Zéphyr ne pouvais plus bouger, et cela, l'agacer au plus haut point !! Impossible de faire un mouvement ou même de se relever, il pouvais à peine se redresser. Et la jument qui l'avais frapper avec quand même de la force, ou c'est lui qui devenais vraiment vieu... Mais il refusait de mourir et encore moins ici ! Il hennit plus de rage que pour demander de l'aide. Dans les arbres et les buissons dérière lui il avait sentit des indiens, mais celui qui viens le liberé lui fit rater un battement. Une chevelure blanche, sa chevelure blanche, dans le feu éloigner de la guerre il crue voir son ancien cavalier revenue se battre à ses coter, mais c'est Liba qui était en train de couper ses cordes; Que faisait-elle la ?! l'étalon hénnit de rage contre elle, elle ne devais pas se trouver la. La corde couper il se releva sur le champs et se retourna vers la petite fille au cheveux clair pour la rouspeter séverement, pourtant, comme un enfant tien tête à son père elle lui répondit.

- Je ne veut pas te laisser, je veut venir avec toi !! Et ne me fait pas croire que je suis mieux ici ! Tu es tout ce qu'il me reste vieux courreur de jupons !! alors si tu vas te battre je viens avec toi, je suit ta cavalière non ?!!

Zéphyr avec les oreilles coucher en arrière et était furieux, pourtant il ne pouvais que dire oui. Dans le regarde de Liba brillait les étoiles de sa mère et la volonter de se battre de son père. Il secoua la tête pour monter son accord. La petite indienne eu un sourire qu'on pourrais croire de béliqueux mais elle était simplement heureuse de l'accord du vieil étalon. Elle lui sauta sur le dos, et elle n'eu besoin de le tallonner que celui ci se cabra et s'éllança dans un galop guerrier. on entendit ses grand parents crier son nom au loin mais elle ne les entendait pas et puis de toute façon, elle ne se serais pas arreter.
Malgré son envie de guerroyer, Zéphyr fut heureux de constater qu'il y avait beaucoup moins de monde. Non pas que l'horreur qui en restait l'enchanté, surtout pour les yeux de sa fille, mais elle ne risquait plus grand chose. S'arreta en dérapant sur le sol. Il arriva au même moment que leur chef et un autre guerrier s'attaquer au chef. Le Jack Pot ! Le guerrier tomba non sans avoir blesser leur chef, et la vue du sang, et de se camarade à terre, réactiva les habitude guerrier de l'étalon cris qui se cabra et hennit sauvagement. Ce n'était pas une hennisement sinistre comme l'étalon noir devant lui avait fait plutot, mais vif et sauvage, ivre d'une rage guerrière ancienne. Zéphyr s'elanca au galop pour soutenir son chef, avec le cris de guerre de la petite Liba qui soutenait son chef de tout son coeur. Zéphyr n'était pas plus grand que l'étalon en face de lui, et beaucoup moins jeune mais il était deja plus massif et musclé que Galimybé et avait plus qu'expérience guerrière, il avait des être cher à proteger, Liba, les poulains, ce camarade alezan tomber au sol, Lumière de Lune qui était venue le voir et son chef Galimybé. Pour lui, pour eux, il se batterais comme il c'était battue à l'époque du père de Liba et jusqu'a la mort !

* Je ne me laisserais pas tuer aussi facilement ! *
Revenir en haut Aller en bas
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1028
Points d'Experience : 417
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 22
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mar 24 Avr - 18:36

    Caruso se plaça dans une position fixe afin de recevoir les impacts de ses adversaires du mieux possible. A vrai dire, l'étalon noir ne savait plus franchement ou donner de la tête. Les événements commençaient à se bousculer beaucoup trop précipitamment dans son esprit. Les cris, les morts, les combats alentours, les fuites vers la rivière ... Sa fille, sa compagne dont il ne savait toujours pas le sort. Et enfin, ces deux guerriers vengeurs qui se jetaient à pleine vitesse vers lui, brandissant leurs armes acérées comme les crocs d'un animal sauvage. Le revolver du colonel était bel et bien chargée mais Caruso comprenait que leurs ennemis devaient se rapprocher pour qu'il puisse les achever sans difficultés. Cela dit, plus leurs lances se rapprochaient d'eux et plus Caruso risquait de les recevoir de plein fouet. Il faut prendre des risques à la guerre. Étrangement, l'étalon n'était pas anxieux. Il se doutait bien que les deux Indiens allaient certainement lui être fatal mais il acceptait de mourir. Après tout, le carnage qui se déroulait autour d'eux n'était il pas en partie sa faute ? Et surtout, la faute de l'homme qu'il portait sur son dos. Cet homme, il ne l'avait jamais aimé. Toutes ces années à lui rester fidèle n'étaient que pour l'honneur que lui accordaient son rang. Caruso n'a jamais aimé personne. Sauf celle qu'il allait regretter de perdre aujourd'hui. Rivière. Une balle partit au même moment qu'une lance vola vers eux. Le déplacement de la lame lui sembla durer des heures, pourtant, elle frôla son épaule à la vitesse de la foudre. L'étalon noir sentit le corps de son cavalier se crisper sur son large dos. Il venait de la recevoir dans la cuisse. L'homme hurla puis il la saisit fermement entre ses doigts pour l’arracher et la jeter à terre. Ce geste lui arracha également un cri de douleur suivit de plusieurs gémissement et d'un jet de sang qui vola jusqu'au sol. Caruso sentit le liquide chaud couler le long de son ventre et de ses épaules pour tournoyer autour de ses membres en petits filets rouges. L'étalon redirigea alors son attention sur le cheval adverse qui avait visiblement prit la balle en pleine épaule. Celui-ce n'avait néanmoins pas stoppé sa course et il ne se trouvait plus qu'a quelques centimètres de lui. Un sabot vint lui déchirer un lambeau de chair sur l'encolure. Caruso hennit, se cabra avec virulence, manquant de faire tomber son cavalier blessé. Ses dent vengeresses allèrent immédiatement se planter dans la croupe de son adversaire. Celui ci tomba, certainement affaiblit par la balle qui venait d'entrer dans son épaule ... Caruso l'observa un moment, sentant sa rage bouillonner en lui. L'étalon se cabra à nouveau en poussant un hennissement strident, puis il retomba en écrasant son sabot sur l'épaule blessée du cheval à terre. Cela fait, il releva la tête vers l'autre étalon, encore en pleine forme. Son encolure blessée le faisait souffrir, néanmoins, il resta immobile dans l'attente d'un second coup de feu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mer 25 Avr - 18:30

Je ne comprend plus rien. Je suis entourer de cadavre et les hommes tombent un par un a mes pieds. Je suis en colére contre les cow-boys qui ont attaquer les pauvres Indiens. Je renacle et je me cabre fonçant n'importe ou et bien sûr dans quelqu'un. Un viel étalon indien. Ma chute est brutale et de sorte a ce que j'en ai mal a l'épaule. Je me reléve et je marche tout droit vers la riviére en boitant. Chaque pas est un pas de plus sur des couteaux. Je pousse un petit hennissment de douleur. Je m'arrete pour respirer et je tourne la tête. Me voilâ encore un foie devant Caruso. Lui aussi a mal. Je ne sais pas si je lui en veut toujours. Je ne sais même pas pour quel camp je suis. Certes je suis chez les cow-boys mais n'avais-je pas aider les Indiens. Dans ma tête se trouvait une grande, trés grande confusion. Je murmure a Caruso :

-Aide-moi je t'en suplie.

Je m'écroule sur le sol et je m'étonne. Une épaule n'aurait pas pus provoquer une incosience. Je reléve la tête et j'examine mon corps. Là, au dessus de ma pointrine, il y'a un trou avec une balle coincés et du sang coulant a n'en plus finir. On m'avait tiré dessus et c'est pour ça que je foncer dans tout le monde.

Je laisse ma tête retomber raide sur le sol. Ma vue se baisse et je ne vois que des couleurs et je n'entend que les couds de feu qui resonne. Je ferme les yeux en atendant la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mer 25 Avr - 20:37

L'étalon galopais avec rage et fureur quand il fut percuter par un cheval qui débarquer de nul part. Dans une dernière foullé, il rejoignit tout deux le sol. Liba glissa sur le sol plein de poussière et de sang, égratinant sa peau de jeune fille. Zéphyr, une fois qu'il eu reprit ses esprits, releva la tête et coucher en vache, le temps que ses menbres puissent bouger à nouveau vu la violence du choc, regarda l'endouille qui l'avais percuter les oreilles en arrière. C'était un cheval à l crinière bicolore, dont le sang coulais par une blessure. Le vieil étalon ne l'avais jamais vu et son odeur, son affreuse odeur était celle des Cow-Boys. Zéphyr se releva avec mal mais ses membres le portais, alors pour lui tout allais bien.

- Aide-moi je t'en suplie.

Ce supplice ne s'adressait pas à lui mais à l'étalon noir, Zéphyr tourna vivement la tête vers lui. Comme s'il allait le sauver, il aurait du mal à se sauver lui même. Si cela ne tenait cas lui, il aurais reprit Liba sur son dos et aurais aider son chef mais la petite cavalière au chevaux blanc en décida autrement. Elle avait moins encaisser la chute que son bon vieux cheval, mais quand elle avait vu le cheval s'éffronte, son petit coeur c'était serrer. Les chevaux était bien plus proche d'elle que les jeunes indiens de son age. Elle se leva, chansella un peu mais courru vers le cheval à terre. Elle se laissa tomber à genoux près de lui et lui caressa la joue, cherchant une solution.

- Ca va aller ne t'inquiete pas ! - Lui assura t-elle à toute vitesse.

Quand elle vut le sang couler, elle ne mit pas longtemps à trouver que c'était une balle. Elle chercha et prit sur un des cadavres allentour un couteau et commença a retiré la balle. Elle avait vu fiare sa grand mère le faire des centaine de fois, elle pouvais y arriver. Zéphyr était stupéfait, les oreilles pointer en avant, ils risquaient de mourir à toute instant mais Liba voulais sauver ce cheval, cet ennemis malgré le danger. Alors ce serais son choix. Zéphyr se place devant elle en bouclier, la laissa éssayer de sauver ce cheval ennemis au crins bicolore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Mer 25 Avr - 22:29

Je galopais de nouveau, je voulais continuer la guerre malgré ses blessures. Je galopais rapidement quand un tipi en feu tomba devant moi et je pila d'un coup, surprise. Sam s'accrocha et me fit tourner vers la droite mais une flèche passa juste au dessus des mes oreilles et de peur, je me cabras, Sam ne s'y attendais pas et il tomba lourdement. Je hennis, mon cavalier se releva et sauta sur mon dos avant de me relancer au petit galop, je poussa un hennissement de guerre quand Sam tira sur un indien c'est alors que je vis un étalon à terre, et une jeune femme accroupis près de lui. Il y avait aussi un étalon bai et Sam s'apprêtait à tirer !

Je coucha mes oreilles et hennit pour qu'il se pousse, je les regardais. Il me semblait que la jeune femme soignait le cheval au sol, Sam voulut tirer mais ... Plus de balles ! Je l'entendis grogner et fouiller dans son sac, je ralentis mon galop et leur cria :

- Poussez vous !!

J'allais leur rentrer dedans s'il ne se poussaient pas ! Soudain, une flèche rentra dans mon épaule et je poussa un hennissement en sentant la pointe s'enfoncer. Je tombas de tout mon poids sur le flanc et Sam sauta de mon dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Jeu 26 Avr - 15:24

Je sens des mains appuyer contre ma poitrine. Elle me passe. Je l'entend dire des mots, elle a une jolie voie d'enfant. Soudain on nous dits de partir. Je ne peux pas mais la petite oui. Je la pousse grâce a ma tête. Elle s'en va en courant rejoingnat son cheval.

Le cheval qui nous a dire de fuir tombe lui aussi. Quand cela serat-il fini ? Quand les cadavres arreterot d'augmenter ?

J'essaie de me relever mais je tombe tout de suite. Ma respiration est irréguliére et je m'épuise beauocup. Mon épaule ne s'arrenge pas mais déja elle me fait moin mal. Les cries des hommes, des femmens et des enfznts me brisent le coeur.

Je voie une peitit fille courir en pleure. Un cow-boy la prend et lui présente son arme. Non, il faut que je l'en empeche. Je me léve et je fonce sur la petite fille qui a le reflexe de s'accorcher a ma criniére bicolore. J'ai mal trés mal mais je continue. Je cherche un endroit ou la cacher.

Je voe une jument pie Indienne. Je m'avence et je lui dis :

-Elle a besoin d'aide, vite !
Revenir en haut Aller en bas
Lumiere de lune/Toundra
Seras-tu celui qui prendra mon coeur ?
avatar
Messages : 1803
Points d'Experience : 902
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 22

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Jeu 26 Avr - 18:03

J'étais prés de ce cheval à terre,il ne m'avais pas encore répondu,tout mes sens en alerte,j'avais toujour cette sensation non ce frison dans le dos.Mon bipéde lui tirer à tout va sur les ennemis qui restaient,il regarda le cheval blesse,jugeant que plus trop de cow boys était à l'horizon,il mis pied à terre,et essaya d'aide ce Sidka?...je m'en souviens plsu trop quand un bruit de galop venue vers moi,je n'eu aps le temp de faire volte face que un cheval bai avec des crins bicolore me dit:

-Elle a besoin d'aide, vite !

Il avait une enfant accrocher à la criniére,tout celà se passa trop vite pour que je me rend compte de l'état pitoyable et de quel clan venait cette équidé

"Qu'a t elle,elle est blesser?"demande d'est je








Lumiere de lune
Citation :
Il ya des choses que tu voit avec tes yeux et d'autres que tu voit avec ton coeur

17rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow
L'ange déchu
avatar
Messages : 707
Points d'Experience : 184
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 20
Localisation : Avec Blaze à la recherche de nouvelles aventures

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 27 Avr - 21:44

Je n'en pouvais plus et Blaize aussi nous étion horrifiés de voir le sang couler autour de nous et tous ses enfants indiens qui pleurent j'entendis soudain une balle,oui un coups de feu surement cow boy car à ma connaissence les indiens ne possedez pas d'arme à feu je m'approchais avec Blaize,il du voire une chose des plus horribles pour me dire de reculer et de lesser tous mes amis seul ici mais je n'allais pas m'arreter ici j'avançais donc lentement car même les morts on droits à leur dignité et mes sabots on le droit de rester propres mais je vis mon frère écroulé à terre avec une balle logé dans le torse à ce moment la je me mis à ruer en oublient que Blaize été sur mon dos.

Je vis Caruso,lui aussi blessé et je me sentais perdu je lessa Blaize avec mon frère et Caru,nous étions venu en renfort avec pas mal de medicaments et de bandages aussi bien pour les humains que les chevaux,je lessé donc Blaize faire son travail et je partis à la recherche de Destiny Elcolo petit frère tu vas t'en sortir j'en suis sur .Mais as tu vu Destiny est ce qu'elle va bien?
Je me ruais pour mieux la voir quand je sentis l'impacte d'une chose encore inconnus,en plins dans le torse c'était un gros bout de fer tranchant accroché à un bout de bois,une hache je croie que c'est son nom,sur le coups je ne me rendis pas conte mais elle s'étais planté dans mon torse ce n'étais pas une égratignure,mon sang coulais et coulais encore,comme jamais .
Je ne sentais plus mes sabots me porter et je m'écroulais à terre, je n'avais jamais rien fait contre les indiens j'attendais leur aide moi qui avais vecu chez eux je les aimais !



Merci ma Papale :3

Toi et moi peut-être que c'est le destin ou le hasard,
Mais au fond je crois que c'était juste écrit.Skinn' :heart: 
Open it:
 



27 rose Le hérisson qui sommeil en moi vous dit merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 27 Avr - 22:06

-Non je ne sais pas ou est Destiny

Je tourne la tête vers Lumiére de Lune et je lui dits

-Non elle n'est pas blaisser mais sa mére est morte !


Les larmes, de la petite fille ne cesse pas de couler. Elle renifle et cela me brise le coeur. Je sens le pression des ses doigts se défaire de ma criniére. Etonné je tourne la tête et je la voie qui glisse lentement sur mon ventre. Je pousse sa tête avec mon museau et je voie le trou dans son cou avec la balle logé a l'interieur.

Mon coeur se déchire en deux morceau, je n'ai pas pu la sauver. J'hennit de rage et je fonce vers un cheval bai. Je lui rentre dedan et je piétine son cavalier. Je viens de pietiner le cavalier de Shadow. Je ne regrette pas car un des leurs a tuer cette enfant innocente qui n'a rien demandé. Je suis pour les Indiens, j'ai choisis mon camp...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 27 Avr - 22:42

J'étais tombée a terre et avait perdu connaissance, je me reveillas avec un gout de sang dans la bouche, et quand j'ouvris les yeux je vis le cadavre d'un humain cow-boy tout pres de moi, je sursaute ! j'ai des horreurs pleins les yeux ! et je decide de me lever, tout en me levant je sent une douleur atroce au niveau de mes flancs et voit un trou plein de sang je leche la blessure mais la douleur est vraiment horrible ! soudain je regade autour de moi et voit la scene de malheure se passer sous mes yeux et des questions me turlupine : Pourquoi les cow-boys sont venu aujourd'hui ? c’était censé être un jour de fête pas de malheur !
Que nous veulent-t-ils ?

Je sens la colère monter en moi et décide de parcourir tant bien que mal le camp a la recherche de mes amis, j'ai soudain une pensée pour Shadow, Destiny, et d'autre, Ils sont des cow boys, sont-il ici ?!
puis je vois Elcolo a terre, la peine fait place a la colère et je commence a sentir mes larmes monter, mais je ne veut pas pleurer je suis plus forte que sa, je vois ensuite Shadow, Non Non NON je Cri :SHADOW !! Quesqu'ils ton Fait ! Les tiens t’ont tiré dessus ! comment osent-t-il ?! quelques larment coulent : Non Shadow je refuse qu'il te fassent du mal !
Je commence a Charger tout les Cow boy survivant que je vois ! Je sens une main m'agripper, c'est celle De Yakari, Mon cavalier, Fils du Chef, je suis rassurée de le voir et pousse un petit hennissement, ensemble nous arrivons a amocher quelques cow-boys tous prêts a tirer sur des Poulains, sur des femmes, des enfants sans aucune pitié Puis je m’arrête Soudainement, Yakari tombe mais je ne peux faire attention a lui car J'appercoi Black Angel, Mon amour avec une Hache plantée dans son poitrail, mes larmes ne peuvent se retenir et je galope vers lui
je lui cri avec la voix tremblante : Black, Black ! Je suis la, Reste avec moi tu n'a pas le droit de m'abandonner !! Je t'aime tu n'as pas le droit de me laisser je t'en pris !!!
Je me couche auprès de lui et le léche, tout en repensant a Shadow et a Black mes larmes roulent sur le corps inconscient de Black Angel, Ma blessure s'est empirée...
Je me sent trop impuissante et cela est horrible quand on voit son meilleur ami et son bien aimé a la limite de perdre la vie sans pouvoir rien faire...
Revenir en haut Aller en bas
Khandray
Je suis:
Je suis:

Messages : 401
Points d'Experience : 268
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 27 Avr - 23:01

Khandray et Nezko étaient toujours en train de galoper dans le camp, le jeune indien décochant des fleche à tout va, il tua plusieurs cow-boy mais jamais il ne toucha leur monture. Au bout d'un moment, l'indien se retrouva à cour de fleche dans son carquois mais ce n'était pas ce qui allait l'empecher de se battre ! A la guerre comme à la chasse, si plus de fleche il y a, la lance fait toujours des ravages ! En effet, l'indien dégaina sa lance et bondit sur un cow-boy en pleine course alors qu'il passait à proximité, le renversant de sa monture. Le maintenant à terre, Nezko ne perdit pas de temps à lui enfoncer la pointe de sa lance dans son coeur tandis que Khandray avait continuer de galoper parmis ce véritable enfers.

L'étalon sombre était toujours dans sa colère noire face aux cow boy, il renverser et piétiner ceux qu'il croisait mais n'avait pas plus de pitié pour leur monture, c'était juste qu'il n'avait guère le temps de tuer les chevaux également, les hommes étaient déja bien plus fragile et facile, il suffisait de frapper fort aux points vitaux, leur fendre le crane par exemple ou leur écraser le thorax. Il était justement en train de faire subir ce chatiment à un homme à terre, une lueur rouge s'échapper de sa boite cranienne que Khandray venait de frapper plusieurs fois de suite aussi fort qu'il pouvait mais tout à coup, une balle venu de nulle part sur le champs de bataille pourfendit l'air jusqu'à atteindre le flanc du cheval qui poussa un hennissement de douleur et se mit à ruer de partout sans vraiment en prendre conscience.

Du sang déferlait de sa plaie à petite gouttelette sur le sol sous les ruades violentes de l'étalon, cette simple petite balle pouvait causer tellement de douleur et de dommage dans le corps d'un individu, au bout d'un moment, Khandray se laissa tomber comme une masse sur le sol déjà couvert du sang de ses semblables comme de ses ennemis, son corps était sale de poussière et de sable, de sang séché et de sueur, sa respiration fut saccadée durant un temps, lachant de puissant souffle de ses naseaux qui faisait volé encore plus de poussière devant lui, sa vision se troubla mais son ouïe entendait toujours le chaos qui s'abattait sur le camp, voulant se relever, il n'y arriva pas et chacun de ses mouvements ne faisait qu'accentuer le ruisseau de sang qui caressait doucement sa robe sombre déja parsemée de tant de cicatrices anciennes.

Ses oreilles finirent par fatiguer également et ne bougèrent plus aux gré des sons extérieur, de toute façon, ce n'était que des cris de toute part, des coups de feu, des galopées désespérées...Le souffle de l'étalon ralentit petit à petit, il n'était plus qu'une masse parmis tant d'autre au sol sauf que lui était encore vivant mais, pour combien de temps ?


[Line & Avatar non crédité]
Solitude, c'est être entouré de beaucoup de gens et que le coeur ne voit personne.



DC : Pharos - Taschaya - Arabis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]   Ven 27 Avr - 23:03

Tout alla vite et tout enerva de plus en plus le vieux cheval de guerre. un cheval de Cow-Boy avait voulu les attaquer mais c'était effondrez bien avant, Zéphyr entendant son cris se retourna furieux, les oreilles coucher en arrière et se cabra. Il hossa menaser Liba qui voulais sauvé une vie. Il rapbatti ses sabot tout près de son cou et hennit de rage.

- releve toi et va t'en de la ! Avant que je te face reface rejoindre tes camarades morts !!

Son cavalier n'avait pas perdu connaissance malheuresement et menaçait à présent leur vie. Zéphyr voulu prévenir Liba mais, c'est le cheval bicolore qui en lui donnant des coups de tête l'avertie du danger. La petite fille aux cheveux blanc releva la tête et vie le Cow-boy. Elle dut se faire violance pour laisser le cheval blesser et remonter sur son vieil étalon, qui quelque seconde après se cabra très menacant et parti au galop entre les cadavres. Levant haut ses antérieurs et martelant furieusement le sol, marchant dans les flaques de sang qui éclaboussait ses membres, les couvrant de sang et faissant disparaitre ses balzanes blanches, il dut s'arreter quand Liba tira violament sur ses crins. L'étalon furieux qu'on l'arrete piaffa et agita la queue. Qu'est que qu'elle voulais encore ?! Ils étaient en guerre et il risquait leur vie en restant immobile, son père ne l'aurais jamais arreter en plien milieu d'une bataille. Elle regarda tout aurour d'elle et l'étalon ne put faire que de même. le bai au crins bicolore était debout et venait de sauver un enfant indien, un autre noir cette fois, et Cow-Boy venait de laisser son cavalier descendre de son dos et ... soignait. " MAIS OU VA LE MONDE ! ", pensa assez fortement le vieux bai, ils était en guerre, en conflit et il soignait les ennemis ... Il ne pouvasi rien dire liba avait fait la même chose mais tout de même, à agir ainsi, ils allaient mourir bien avant les autres. Son cheval reparti, mais a peine eu t'il y fait quelque pas et se prit une hache dans le torse. " DING DANG DONG, félicitation -_- à les jeunes ...", Liba talonna vivement et assez fortement coupant cour à ses pensés. Il detestait cela, non pas qu'on coupe court à ses pensés cela encore ce n'était pas très grave, quoi que c'était assez irritable, mais le talonner ! Ce veut au tour de l'étalon de se faire violence, mais pour ne pas ruer. Il hennit rageseument ma galopa la où Liba voulais allez et son choix se porta bizzarement sur le cheval qui venait de tomber. Fichu empatie hériter de sa mère ! Elle descendit de son dos, manqua de tomber et courru vers le cheval noir, se salisant du sang et de la poussière répandue autour d'elle. Elle arracha un bout de sa tunique et commença à éponger le sang et a empecher le sang de couler. Il y a des jours où sa cavalière l'exaspèrait, mais il l'aimais quand même. C'est alors qu'un cheval non indentifier fonça sur eux; Liba risquait sa vie. Zéphyr se placa entre Liba et le cheval noir et le danger devant lui, il ferras barrage, il la protegerais même si devait y laissait sa vie. Il croyait en lui, il croirais toujours en lui; Il avait la force d'un cheval de guerre et la sagesse de son age...

" Murmure-Au-Vent, ne crain rien je la protègerais... Elle est comme toi... sauf qu'elle est aussi ma fille !"

Ses épaules encaisèrent beaucoup et il fut rabattue au sol, mais Liba était sauver. Il repira difficilement, il avait eu le souffle couper par le choc, le cheval était indien ... Halleluia. En se releva et en retrouvant sa vision il vit une chose qui lui fit plus de mal que tout les morts autour de lui. Khandray, le jeune étalon sombre qui appréciait, vennait de tomber à terre transperser par une balle. Il se releva instantannement, chancela mais il devait sauver l'un des sien avant un ennemis. Le cheval que liba soigner avait eu le droit un bandage improviser. Il avanca le plus vite possible vers elle sans tomber, Il la tira forttement, tel qu'elle tomba, il lui donna des coup de tête pour qu'elle se releve ensuite; Elle voulais soigner et bien elle allais soigner. Liba s'accrocha a ses crins pour pour s'accorder à ses vitesse. En un rien de temps il furent pres de Khandray.

Maintenant ma fille, SAUVE LE !!
Revenir en haut Aller en bas
 

Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]
» Départ pour un voyage tant attendu
» de la lecture pour tous !
» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-